Skip to content

Publicité

Actualités

Le Sénégal : une démocratie malmenée !

Les moments que traverse la démocratie sénégalaise resteront à jamais marqués dans l’histoire du pays. Une affaire partie d’une plainte pour viol, dont les éléments (PV + éléments médicaux) écartent de facto la thèse du viol. Cette plainte destinée à Ousmane SONKO, qui est un élu de la République, un

La diabolisation continue (Par Marie Rose Faye)

Après avoir été traitée de terroristes, de forces occultes, ou encore de lutteurs en manque d’activités et de défoulement, la jeunesse sénégalaise essuie encore un énième affront par le déni de la volonté populaire et cette fois, de la part d’un journaliste visiblement à bout de souffle. Dans sa chronique

Sénégal : un gouvernement inexistant face à une révolte populaire

Le Sénégal vie une situation douloureuse en ces moments que ces mots sont écrits. Le peuple subit une répression sanglante de la part des forces de l’ordre. Nos dirigeants ont voulu étouffer les émeutes, les manifestations…. Mais, grâce à la puissance des réseaux sociaux et la détermination des citoyens éveillés,

De ces forces intérieures qui manipulent quelques Sénégalais pour abandonner la résistance

Dans une démocratie, les divergences politiques se manifestent par l’expression d’opinions multiples et parfois contradictoires. Mais cette diversité ne doit jamais se transformer en tromperie. Une communication malhonnête concoctée par des professionnels peut y être insidieusement présente. Le médiateur de la République, Alioune Badara Cissé, s’est exprimé sur la contestation

La situation politico-judiciaire au Sénégal : Lettre aux Sénégalais (Par Etienne YATT)

Mes Compatriotes : Sénégalaises, Sénégalais ; La situation politico-judiciaire qui prévaut dans notre pays, depuis le Mercredi 03 Mars 2021 notamment, nous interpelle toutes et tous. Par-delà la lutte entre partis politiques: celui au pouvoir du Président actuel M. Macky SALL et celui de l’opposition avérée PASTEF du Président Ousmane

Suivez-nous sur JOTNA TV

SUR JOTNA TV

Le regard de Shamsidine

Ramadan Moubarak : Linceul d’or de la foi, Soleil de Sa Miséricorde et Lumière de la clémence d’Allah.

À l’horizon du calendrier musulman arrive la Lune pleine de vertus. Ainsi, le culte du pardon se traduit par la lapidation de la haine. Moment de pénitence, de purification physiologique et psychologique, de purgation morale ; mais surtout, moment de cultiver l’amour, la solidarité, la miséricorde et le pardon du

Clin d’Oeil

Mémorandum sur les évènements de mars 2021 au Sénégal : ni terrorisme, ni forces occultes

Le M2D (Mouvement pour la Défense de la Démocratie) a pris acte de la décision du gouvernement de créer une commission d’enquête indépendante sur les crimes commis lors de la répression violente des manifestations du mois de mars 2021 au Sénégal. Néanmoins, il reste sceptique d’autant que c’est ce même

Politique

Mémorandum sur les évènements de mars 2021 au Sénégal : ni terrorisme, ni forces occultes

Le M2D (Mouvement pour la Défense de la Démocratie) a pris acte de la décision du gouvernement de créer une commission d’enquête indépendante sur les crimes commis lors de la répression violente des manifestations du mois de mars 2021 au Sénégal. Néanmoins, il reste sceptique d’autant que c’est ce même

« Au plus tard le… »: la nouvelle trouvaille du pouvoir pour piétiner le calendrier électoral

Ce vendredi 02 Avril, le gouvernement soumettra, à la plénière de l’Assemblée nationale, un projet de loi portant prorogation du mandat des élus locaux et report des élections locales qui étaient prévues « au plus tard le » 28 Mars 2021. Ce projet sera le deuxième du genre après que

Economie

SEDHIOU/DEGATS DANS LES PLANTATIONS DU BALANTACOUNDA APRES LA TEMPETE, LE SALE TEMPS POUR LES PRODUCTEURS DE BANANES

Un quotidien pas comme les autres : c’est celui des producteurs de bananes du Balantacounda, à cheval entre les départements de Sédhiou et de Goudomp. Après la mévente due aux restrictions dans les déplacements, les tempêtes des premières pluies viennent prolonger le temps des insomnies. Les producteurs viennent de perdre,

Et si l’économie sénégalaise était victime de mauvaises décisions(Par Ibrahima KANTE)

  Le Sénégal est un pays de l’Afrique de l’ouest étendu de 196722km2 ayant 16209125millions d’habitants en 2019 selon l’ANSD. Parmi ces 16millions, près de la moitié ne parviennent pas à sortir de la pauvreté et de ce fait voient leurs enfants victimes de faim, d’ignorance bref vivent dans une

Société

Liberté d’expression ou liberté d’offenser ? (Par Abib DIOP)

Au vu de la récente déclaration du Président de la République française, réitérant son engagement à faire perdurer la liberté de caricaturer, notamment le Prophète Mohamed (PSL) et suivie par l’affichage des caricatures sur plusieurs bâtiments publics, les questions tombent dru. Les musulmans du monde qui s’identifient au Prophète Mohamed

Opinions

De l’injure! (Par Amadou Sow)

L’ injure est un fait connu de manière relativement différente de toutes les sociétés. Dans bon nombre de sociétés traditionnelles sénégalaises, existent des catégories socioprofessionnelles réputées par leur propension à verser dans l’injure. L’injure est également autorisée ou tolérée dans certaines circonstances (comme le mariage) et à des personnes jugées

De quoi le système est-il le nom ?

Il apparait très clairement que l’engagement politique de PASTEF et de son leader Ousmane Sonko reste centré sur le combat contre le système, j’allais dire le système vicieux qui préside à nos destinées depuis l’accession de notre pays à la souveraineté internationale. Mais, depuis un certain temps, certaines voix s’élèvent

Non, les injures et autres propos haineux en ligne ne sont pas l’apanage des Sénégalais.(Par Oumar Watt)

Les injures, insultes, menaces de mort et autres propos haineux en ligne, loin de constituer une problématique sénégalo-sénégalaise, inquiètent le monde entier qui assiste presque impuissant à leur prolifération. Cette montée des discours haineux sur Internet et notamment sur les réseaux sociaux s’explique en partie par la facilité de communiquer

Bataille rangée au temple du savoir : rien de nouveau sauf la mauvaise foi d’une certaine presse mille collines (Par Dr. Lamine SANE)

Des étudiants qui se bagarrent entre eux pour des questions syndicales ou politiques n’est pas chose nouvelle à l’UCAD. Des actes certes déplorables mais compréhensibles si l’on sait que la motivation de l’engagement syndicale de la majorité des représentants des étudiants est plus guidée par des besoins pécuniaires que le

Publicité