L’heure du dénouement a sonné pour ce régime de sinistrés (Par Ibrahima THIAM)

A la jeunesse,
Il fait nuit,
Je cauchemarde,
Oui tout est noir, flou,
J’ai peur, je tremble, mes larmes coulent à flot sur mon visage,
Que je transpire ! De la tête aux pieds les sangsues
Oh ! Que se passe-t-il ?
Mon pays va mal, il souffre, avant son heure, il agonise
Oh ! A quand le jour ?

A ces étrangers, je leur dis tout simplement bravo car vous nous avez permis de connaître les vrais patriotes de ce pays. Vous vous enrichissez, vous avez acquis nos terres, monopolisé le marché dans tous les secteurs. En gros vous contrôlez notre système économique à votre profit, tout simplement parce que vous avez été plus futés, plus malins que ceux que nous avions choisi comme dirigeants: plus rusés qu’eux.
Vous vous êtes bien goinfrés et après tant d’années, game is over!

Où en étaient le Rwanda, le Botswana et même ces pays asiatiques dont le modèle économique ne cesse de nous impressionner?

Le Sénégal est béni ! Comment un pays avec autant de ressources naturelles se trouve parmi les pays les plus pauvres au monde ? Avec un taux de chômage assez élevé de surcroit plus accentué chez les jeunes. C’est complètement illogique !
Tout ceci s’explique par l’incompétence et la médiocrité promues dans nos institutions. Normal ! Le recrutement est subjectif et ces soit-disant dirigeants n’aimeraient en aucun cas avoir des danseurs bouger au rythme différent au siens (Ya bakh ya goré no def nonoula !).
Le manque d’emploi n’est pas en reste, la jeunesse est frustrée, dépressive. Un sentiment d’exclusion s’installe entrainant la délinquance et les viols fréquents. Nos familles se disloquent, la société devient cruelle, hypocrite et mensongère du fait de la disparité. L’indispensable vision stratégique pour une bonne gouvernance fait défaut, la corruption est au beau point, nos leaders n’ont que l’aptitude à faire preuve de réactivité à court terme, et n’ont ni le sens d’agir selon les priorités.

Le réveil a été certes brutal mais didactique.
Je me plie en deux, triste je pleure…
A la population, je dis qu’il est temps de s’auto-éduquer. L’incivisme et l’indiscipline nous portent préjudice, rendons nous meilleur, préparons l’avenir, pensons aux générations futures. Les hommes du siècle précédent ont fait leur temps, à nous d’écrire le nôtre.

Où est notre « Bill Gates » national, cet emblème synonyme de renaissance et d’espoir ou autres ? Ou encore, quand je pense que nos enfants ne chantonnent plus le fameux « papa lo andalé » accueillant nos chers et braves parents au retour du travail juste pour dire qu’il n’est même plus possible de s’offrir des cadeaux et ceci même pour les plus petits
Pauvres de nous…
Apres tout, je continue d’y croire
Nous la jeunesse sénégalaise, ce Sénégal nous crie SOS
A nous de le chérir et d’en prendre soins pour un SENEGAL meilleur toujours avec JOM, FOULA, FEYDA, DEGGU, LIGGUEY
A ces vieux, vos conseils seront les bienvenus et précieux à nos yeux mais les décisions c’est nous qui les prenons et les actions c’est nous qui les menons.

L’heure est à l’engagement!

J’en appel à votre sens élevé du patriotisme🙏

Ibrahima THIAM 
Coordonateur National de la Jeunesse Patriotique du Sénégal (JPS)

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *