Levée des sanction ue Proviseur, du Censeur et du Surveillant du Lycée Ahoune Sané de Bignona

Relevé de leurs fonctions, il y a un trimestre par Siaka Goudiaby, l’Inspecteur d’académie de Ziguinchor, le Proviseur, le Censeur et le Surveillant du Lycée Ahoune Sané de Bignona ont été reconduits, ce lundi 13 mai 2019 à leurs postes.

Cette mesure d’apaisement survient après de longues médiations et profite largement à ce trio qui avait été relevé pour faute administrative. Une situation qui vient mettre fin à cette histoire de mention « Sonko/Président »’ sur des copies de composition des classes de seconde, apprend-t-on sur les ondes de la radio Sud Fm.

Cette affaire, ayant surgi en pleine campagne électorale pour la présidentielle, avait défrayé la chronique sur fond de grogne des élèves et syndicalistes dans cette partie sud du pays, renseigne la même source. Laquelle rappelle également qu’en ce temps-là, des autorités académiques avaient tapé sur la table. « Inconcevable et inacceptable! » avaient-elles martelé en attendant les conclusions de l’enquête qui étaient ouvertes. Ce avant de prendre des mesures conservatoires en relevant les susnommés de leurs fonctions.

L’inspecteur d’Académie de Ziguinchor, Siaka Goudiaby, avait précisé que la décision de relever ces trois agents de leurs postes avait été ‘prise pour permettre le bon déroulement de l’enquête.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *