Menu

Politique

Sénégal : Non organisation de la révision ordinaire des listes électorales en 2023. Premier acte de manipulation de la présidentielle de 2024.

Le processus électoral de la présidentielle de 2024 devrait démarrer ce 1er février 2023 par le coup d’envoi de la révision ordinaire des listes électorales d’une durée de 6 mois (Article L.37 du Code Électoral, Article R.28 du décret n°2021-1196 portant partie réglementaire du Code Électoral).

Le Nemmeku Tour de PASTEF trouble le sommeil de Macky

L’acharnement contre Sonko n’aura d’autre résultat que de renforcer la détermination et la combativité des militant-e-s et de rallier d’autres patriotes au projet Pastef.
Tout citoyen sérieux et honnête devrait se féliciter de voir un parti politique et son leader s’évertuer à se rapprocher des populations, à se lier à elles pour sentir au plus près leurs préoccupations et leurs attentes, en vue de trouver avec elles les réponses les plus adaptées.

Silence troublant au sommet de l’État du Sénégal : disparition d’agents des renseignements et aucune communication officielle

La première prérogative régalienne de tout état sérieux, c’est d’assurer la sécurité à ses citoyens. Pour cela, l’Etat recrute des volontaires parmi eux et les propose à la sécurité du pays, de ses habitants et de leurs biens.

Load More Posts
– Advertisement –