Affaire des 94 milliards : Le Doyen des Juges libère l’Assemblée Nationale

Après la conférence de presse sur l’affaire 94 milliards, tenue ce jeudi 10 octobre 2019, le président de Pastef, Ousmane Sonko, a déclaré que le doyen des juges l’a entendu après 2 plaintes contre Mamour Diallo et contre la commission d’enquête parlementaire.

Si l’ouverture d’une information judiciaire par le juge est confirmée, cela rend caduque la plénière de l’Assemblée Nationale du vendredi 11 octobre 2019 sur l’affaire des 94 milliards de Mamour Diallo. C’est le principe de la séparation des pouvoirs et le respect strict de l’art 48 du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale.

La plénière devrait sursoir à se réunir sur cette question et le ministre de la justice devrait immédiatement informer le Président Moustapha Niasse de ce fait nouveau. Si tel n’est pas le cas, les députés de l’opposition peuvent déposer une motion d’ajournement et de dessaisissement de la plénière en présentant au Président de Séance le document attestant de l’ouverture d’une information judiciaire.

A toutes fins utiles, la Commission n’a aucun pouvoir de qualification des faits, aucun pouvoir de sanctions, aucune possibilité de porter plainte, de saisir le Procureur ou même de lui transmettre le Rapport.

Ousmane Sonko a l’accent sur un plan de Macky Sall et du pouvoir pour le démolir politiquement. Ce plan tient en 6 points : Mamour Diallo porte plainte pour diffamation, accusation de diffusion de fausses nouvelles, accusation de dénonciation calomnieuse, accusation d’atteinte à la sureté de l’état, levée de l’immunité parlementaire, accusaton de recel de documents administratifs.

« L’avenir politique de ce pays nous appartient ». C’est après avoir prononcé ces propos que Ousmane Sonko va effectuer entamer une tournée de deux jour à Ziguinchor.

JotnaNews,
Source : Amadou BA

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *