Robert Mugabe, ancien président du Zimbabwé, est décédé à 95 ans

Robert Mugabe, ancien président du Zimbabwé, héros de l’indépendance de son pays est décédé à Singapour à l’âge de 95 ans. Il fut un dirigeant panafricain, artisan du combat pour l’émancipation de son peuple. Mugabe a défendu la souveraineté de son pays et s’est fermement opposé aux ingérences étrangères.

Sa mort a suscité de nombreuses réactions en Afrique. Cyril Ramaphosa, président de l’Afrique du Sud dont le pays entretient des relations très étroites avec le Zimbabwe a réagi en déclarant que Mugabé était « un combattant de la libération et champion de la cause de l’Afrique contre le colonialisme ». Le président zambien Edgar Lungu a chanté son courage.

Robert Mugabe avait lancé, au début des années 2000, une réforme agraire controversée, destinée à redistribuer à la majorité noire les terres agricoles principalement détenues par les Blancs. Cette réforme a, depuis, précipité le pays, ancien grenier à céréales de l’Afrique australe, dans une terrible crise économique et financière.

Mugabe laisse ainsi un héritage mitigé. Il est resté au pouvoir pendant trop longtemps. Il a dirigé d’une main de fer son pays pendant 37 ans (de 1980 à 2017).

Abdou SONKO

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *