Sports

Les notes du match face au Qatar

Le 11 de départ en a surpris plus d’un avec les deux attaquants de pointe Boulaye Dia et Famara Diedhiou pour ne pas les nommer. On y sent cette propension plutôt offensive de Aliou. Mais était ce la bonne tactique à adopter?

En premiere mi-temps, le jeu était relativement lent et terne. Le Qatar a tenu bon et a mis en difficulté l’équipe sénégalaise. Les actions qatariennes s’étaient multipliées et Boulaye Dia, en vrai renard des surfaces a profité d’une de leurs fautes sur une perte de balle dans leur surface de réparation pour mettre le balon au fond des filets. Un but du Sénégal inespéré et assez opportuniste qui nous a permis de nous requinquer avant d’aller en pause.

En deuxième mi-temps changement de tempos, les hommes d’Aliou Cissé se sont montrés plus relâchés et plus percutants. Le but de Famara Diedhiou sur un magnifique coup de tête vient récompenser les efforts de toute l’équipe.

Aliou Cissé avec la sortie de Jakobs et l’entrée en jeu de Pape Abdou Cissé vient chambouler la charnière défensive. Abdou Diallo est décalé en tant que défenseur latéral gauche à la place de Jakobs sorti, PAC sera positionné quant à lui dans la défense centrale avec Koulibaly. Abdou Diallo a pris du temps pour prendre ses marques dans le couloir et a du retard sur pas mal de balles. Et c’est dans ce contexte que le Qatar a pu se relancer en utilisant les espaces laissés vides et marquer son but. Il a fallu l’entrée de Bamba et de Ilimane pour rééquilibrer le match et de cette combinaison est venu le magnifique but très bien travaillé par Ilimane et servi sur un plateau d’argent à Bamba Dieng. Score final 3-1 en faveur des Lions du Sénégal.

Les performances des joueurs ont été toutefois mitigées.

Édouard Mendy semblait jouer sa survie ce soir. Il a été phenomenal, en cela je loue la clairvoyance du coach qui a su faire confiance à son gardien. Ce dernier s’est ragaillardi et a prouvé à tout le monde qu’il est un gardien de classe mondiale. Ses arrêts et ses relances ont témoigné de son talent extraordinaire.

Jakobs, pour moi, est actuellement le meilleur latéral gauche de la tanière. C’est un jeune qui monte en puissance. Très fresh Et imposant physiquement, Jakobs donne du fil à retorde aux attaques adverses. Il anime merveilleusement bien le couloir gauche. Et ce n’est pas étonnant que plus de 60% des bonnes actions menant aux buts viennent de ce couloir gauche. Le seul bémol dans ce couloir est Krepin qui retarde le jeu et gâche cet apport de Jakobs.

Abdou Diallo – Koulibaly comme à leurs habitudes ont été solides. Toutefois Diallo a été déstabilisé avec la sortie de Jakobs et l’entrée en jeu de PAC qui a occupé son poste.

Sabaly a été bon mais il peut mieux faire. Son couloir droit avec Ismaela Sarr n’a pas très bien fonctionné. Toutefois il a fait un match correct.

Nampalys a livré un bon match. Toutes ses passes sont réussies. Il n’en a raté aucune et ceci témoigne de sa forme physique. Il se bonifie de match en match.

Gana a beaucoup mieux performé à son poste en milieu défensif. Il était partout et a beaucoup gêné les qatariens dans leur progression.
Krepin a beaucoup perdu de sa superbe. Il n’est plus le joueur percutant d’avant. Il retarde le jeu malgré la vitesse de Jakobs qui lui fait un travail remarquable. Krepin n’est pas créatif et n’apporte rien offensivement.

Ismaela Sarr peut mieux faire vu l’apport et la créativité dont Ilimane a fait montre aujourd’hui à son poste. Il a une bonne pointe de vitesse qui peut transpercer n’importe quelle défense mais malheureusement la précision lui manque. Il est trop attentiste pour un ailier de métier. Il doit se réinventer s’il compte garder sa place de titulaire.

Famara Diedhiou inexistant en premiere mi-temps, Il a laissé trop d’espaces derrière lui. Son but inespéré en deuxième mi-temps l’a sorti de sa torpeur. Il n’était pas très efficace et son alignement aux côtés de Boulaye était une erreur à ne as répéter.
Boulaye Dia est plus costaud et plus créatif mais manque de justesse dans ses tirs. Il peut mieux faire lors des prochaines sorties de l’équipe.

Pape Matar Sarr devrait être sans aucun doute notre tireur attitré sur les coups de pieds arrêtés. Il est mieux outillé que Gana dans ce registre. C’est un joueur très actif capable de créer des surprises.

Pathé Cissé a tâtonné après son entrée en jeu. Il a gâché beaucoup de balles et les contrôles n’étaient pas au top. Cet errement peut lui être pardonné aussi car il est rentré en jeu au moment où Jakobs était OUT et que les Qatariens ont choisi ce moment précis pour combler les espaces et prendre leur ascendance sur le Sénégal. Et c’est à ce moment précis que nous avons pris un but qui pouvait être évité si on était mieux concentré.

Pathé avec son physique et sa technicité peut être un atout majeur pour le coach.

Pape Abdou Cissé était moyen et sincèrement son entrée au cours de ce match était inopportune. On ne change pas une défense qui marche en cours de match. Oui Jakobs a écopé d’un carton jaune et on peut comprendre que Aliou ait voulu l’épargner et le préserver pour les prochaines sorties de l’équipe mais il devait juste lui demander de tempérer et de finir le match tranquillement. L’arrivée de PAC à encore une fois déstabilisé un peu la charnière défensive. Et le but qatarien est arrivé à ce moment fatidique de la rencontre.

Bamba Dieng n’a toujours pas tenu ses promesses. C’est un bon joueur mais il lui manque beaucoup de précision et de justesse dans les tirs. Il est trop pressé. Sa prestation contre le Qatar n’est pas mieux que la dernière fois contre la Hollande. Heureusement que Ilimane lui a servi sur un plateau d’argent un caviar. Et il ne pouvait pas le rater car la passe a été millimétrée par Ilimane.

Ilimane Ndiaye est un excellent joueur et il doit impérativement prendre sa place de titulaire au sein de l’équipe. Ses qualités offensives ne sont plus à démontrer. En 10mn de jeu après avoir remplacé Izo dans l’aile droite, il se trouve une bonne action. Il dribble, passe la balle à Sabaly à qui il demande exactement où le lui remettre, entre-temps, il relève la tête cherchant la position exacte de Bamba, il lui fait une passe en retrait qui arrive exactement là où il faut et Bamba peut les yeux fermés mettre la balle au fond du filet des buts. Et c’est céla dont l’équipe a besoin. Quelqu’un qui exécute avec précision les passes afin de donner l’opportunité aux attaquants de scorer. Il a une intelligence et une lecture de jeu remarquables. Et tout ça il le fait très vite.

Aliou après avoir bien visionné le match d’aujourd’hui saura qu’il a toutes les cartes en main. Il saura quoi faire exactement lors du match contre l’Equateur qui s’annonce très très difficile.

Le Onze est : Edu Mendy
la défense qui restera inchangée ( Jakobs – Diallo – Koulibaly – Sabaly)
Milieux ( Gana – Nampalys) ou Kouyate ( il est plus vaillant) s’il est en forme. Nampalys peut également être remplacé par Pathé Cissé qui est physiquement plus imposant et c’est selon.
Attaque ( Ismaela Sarr – PMS – Ilimane) pour plus d’animation de jeu et de belles passes. Boulaye en pointe pour concrétiser.

Un couloir gauche composé de Jakobs et Izo peut être intéressant et prometteur.
Le coach doit prendre ses responsabilités et dompter ses peurs. Il ne prend aucun risque. Beaucoup de combinaisons sont possibles reste juste à les appliquer proprement.

Thioro Mbengue

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x