dimanche 19 mai 2024
Clins d'oeil

Sénégal : Des restrictions des libertés à l’émergence de la liberté d’oppression

Au Sénégal, la situation se crispe de plus en plus autour de l’arrestation et la détention du journaliste Pape Alé Niang. La presse se sent de plus en plus en insécurité. C’est toujours le mystère autour de la disparition et du sort de deux agents du renseignement, l’adjudant-chef Didier Badji en service en l’inspection Générale d’État et le Sergent Fulbert Sambou, de la Direction des Renseignements militaires, tous deux originaires des îles Bliss Kassa, en Casamance. Le corps sans vie de l’un d’eux a été retrouvé par les éléments des sapeurs-pompiers et de la marine nationale.

Sous le régime de Maclky Sall, depuis maintenant une décennie, les prisons du Sénégal reçoivent de plus en plus de pensionnaires d’un autre genre, des citoyens sénégalais embastillés pour avoir exprimé une opinion sur la marche du pays, sur les multiples scandales politico-financiers, sur le bradage foncier et le pillage de nos ressources naturelles. Ce sont de plus en plus des restrictions des libertés qui consacrent l’émergence de la liberté d’oppression. Malgré tout ça, les Sénégalais sont de plus en plus convaincus que l’heure est venue pour en finir avec le régime de Macky Sall.

Ce n’est pas une simple alternative démocratique qui s’offre aux Sénégalais aux prochaines élections présidentielles de 2024. C’est un choix fondamental, politique et social entre le maintien d’un système englué dans des scandales financiers et politico-judiciaires sans précédent dans l’histoire politique du Sénégal et le basculement vers une nouveau régime qui prône la rupture, et qui est résolument engagé dans un exercice du pouvoir en dehors de toutes considérations claniques et partisanes.

Après les succès obtenus par la coalition YEWWI ASKAN WI aux élections et législatives de 2022, il nous faut, avec PASTEF les Patriotes, prendre de la hauteur et aller à l’essentiel, c’est-à-dire promouvoir ce qui compte pour nous et pour le peuple Sénégalais. C’est le sens du projet FOCUS 2024, avec en point d’orgue le Nemmekou Tour du Président Ousmane Sonko.

Ce qui est essentiel pour nous et pour tous les patriotes, c’est notre pays, le Sénégal, que nous voulons servir et faire grandir.
Ce qui est essentiel pour nous et pour tous les patriotes, c’est le Sénégal qui garde ses traditions, ses valeurs, sa téranga, sa diversité ethnique, sociale, culturelle, et cultuelle, c’est le Sénégal qui garantit une justice égale pour tous, qui protège tous ses enfants, ne rejette aucun d’entre eux.

Ce qui est essentiel pour nous et pour tous les patriotes, c’est le Sénégal qui est maitre de son destin, qui revendique sa souveraineté, qui va de l’avant, qui ose, qui explore et qui propose des solutions nouvelles en toute confiance pour un avenir meilleur, sans arrogance, dans la mesure et en pleine conscience de ses moyens et de ses ressources.

Il est grand temps que la jeunesse se remette en marche, qu’une nouvelle génération d’hommes politiques tende les voiles au grand vent de l’Histoire, quelle réveille en nous l’esprit de conquête du mieux et du meilleur.

Le peuple est aujourd’hui prêts, que le Sénégal soit champion du monde de football ou pas en 2022.
Abdou SONKO

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x