La CPI et les crimes d’Israël

La CPI veut enquêter sur les crimes d’Israël en territoire palestinien. Le cas échéant, ce serait une révolution dans la justice internationale. Il faut saluer le courage de la procureure dans ce dossier qui a été éludé par ses prédécesseurs pour des raisons obscures et notamment le lobbying israélien et pro-sioniste dans le monde.

Netanyamou a déjà fait comme à l’accoutumée, montre de l’arrogance que le monde lui connaît. Pour lui, les palestiniens n’ont pas d’Etat et par conséquent, ne peuvent déposer un dossier à la CPI.

Ce pseudo argument juridique pour quelqu’un qui se fout du droit international a été courageusement rejeté par la procureure de la CPI. Elle a rappelé que l’Autorité palestinienne a toute légitimité pour saisir la CPI vu qu’elle a été admise comme État observateur à l’ONU.

Pour terminer, disons que l’intention est bonne, courageuse et fondée en droit international. C’est aussi une juste récompense de tous ces efforts déployés par les palestiniens et leurs souteneurs, depuis de longues années, pour arriver à cette intention juridique de la CPI.

Mais tout le monde sait de quoi sont capables les sionistes et leurs souteneurs dont le premier n’est autre que Donald Trump himself.
Bientôt, on va traiter la procureure d’antisémite et d’antisioniste, vu qu’on veut confondre les deux, et monter une cabale touts azimuts et féroce contre elle.

Espérons qu’elle restera dans ce que le droit international dit et que la CPI et que le monde qui a opté pour la justice pour tous la soutiendra de toutes ses forces. Avec la CPI ou non, Le droit, la vérité et la justice finiront par triompher en ce que l’impunité d’Israël va commencer à être remise en cause de façon sérieuse.

Bien à vous

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *