NO LANK, NO GAGNE ! (Pas de lutte, pas de Victoire)

Décidément ! Le brouhaha ne quitte jamais notre Keepar national. Les sujets s’enchaînent, les voix s’entrechoquent parfois pour ne rien dire. J’avoue que c’est ce qui fait le distinguo sous le Keepar.

Dans ce vacarme des cordes vocales, je préfère donner mon oreille à ceux qui décident de lutter pour les bonnes causes. Je cite forcément la plateforme NOO LANK qui, avec une mobilisation qui ne désemplit, a décidé d’aller au bout de son combat s’agissant de dire NON à l’augmentation injustifiée du prix de l’électricité. Il y’a un an, sous ce Keepar, des vendeurs d’illusion avaient soutenu mordicus qu’il n’y aurait jamais une augmentation du coût de l’électricité. Vous vous rappelez d’un certain Makhtar Cissé et de son patron Macky psalmodiant les performances de la SENELEC, allant jusqu’à promettre un prix du courant divisé par deux ? Si vous ne vous souvenez pas de cela, prenez rendez-vous à l’hospi, vous êtes certainement atteints du syndrome qui paralyse l’essentiel de nos actions de lutte : l’amnésie.

Amnésie ? Il n’y en aura pas de sitôt dans l’esprit des passionnés du ballon rond. Un autre fils du Keepar nous a rendus trop fiers ces derniers jours en remportant le prestigieux Ballon d’Or Africain. Sadio Mané, voilà quelqu’un qui n’a jamais cessé de lutter pour hisser nos couleurs sur le toit de l’Afrique et du Monde. Un enfant modèle dans le parcours comme dans le discours qui s’appuie sur sa réussite pour aider des milliers de citoyens Keeparois dans leur lutte quotidienne pour la santé et l’éducation. Sadio anumbara* !

Des félicitations et reconnaissances qui ne parviendront pas à la police politique de notre Keepar. N’êtes-vous pas meurtris de voir cette illustre institution servir d’organe d’acharnement politique ? Le film s’est déroulé à Ndar, jadis ville de Téranga, où on a voulu écourter l’interview de SONKO après s’être acharné sur lui durant tout le weekend. Son seul tort, c’est de vouloir lutter.

Je me rends compte qu’après 59 ans d’indépendance du Keepar National, on poursuit, persécute et réprime ceux qui ont décidé de lutter. Triste !

Ne cessez jamais de lutter car sans lutte, il n’y a jamais victoire.

 

Excellente semaine

CitizenLY

 

*Merci Sadio !

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *