Jeudi Noir – N°42 (Par Bruno d’Erneville)

Mieux vaut tard que jamais, chers amis j’ai une dette envers vous: merci à tous ceux qui ont eu une pensée pour moi à l’occasion de mon anniversaire. Non pas que j’affectionne particulièrement de telles célébrations mais j’ai perçu chez vous, notamment les jeunes patriotes, Hannibal Djim en premier, un désir de me soutenir moralement au sortir de cette élection.

Grand merci à vous tous donc. Je vous rassure, je ne raccroche pas les gants. Je considère que notre projet de développement, le programme 3R reste l’un des meilleurs. Je souhaite continuer celui ci avec SONKO pour qui j’ai beaucoup d’affection au delà de la proximité politique.

Au moment où l’Etat est invité à capter au plus vite le dividende démographique (tout le monde voit en effet les risques que l’on encourt avec une jeunesse oisive et nombreuse) je suis plus que jamais convaincu que la voie empruntée n’EST PAS BONNE. En effet, elle ne sera pas en mesure de créer la dynamique économique susceptible de créer les emplois suffisants pour juguler les risques de soulèvements. Je le dis avec sérénité, avec solennité et sans amertume. Le PSE va continuer de construire des infrastructures au prix d’un endettement extraordinaire , va former des jeunes mais sans être capable de les insérer et le problème social risque de s’empirer à vitesse V.

Macky a gagné un combat « arrangé  » et personne n’a été dupe, et malheureusement il se coupe de possibilités que les forces vives de l’opposition l’aide dans la lutte pour un Sénégal meilleur. Aucune ferveur, aucune joie dans les visages, aucune reconnaissance de sa victoire par les opposants, voilà où nous en sommes, en attendant que le peuple constate enfin que la voie n’est pas bonne et décide enfin de prendre les choses en main. Aux gens de BBY je souhaite malgré tout réussite dans le secteur de l’emploi en particulier. C’est le minimum que je puisse souhaiter car il y va de la PAIX dans ce pays au moment où les comportements sont de plus en plus indisciplinés, agressifs et irrespectueux en général, au moment où les jeunes ne rêvent que de quitter le territoire pour d’autres cieux, au moment où certains s’enrichissent égoïstement et de manière ostentatoire…

Cela dit, je souhaite à toute la communauté Chrétienne un bon temps de carême, en prière, dans le jeûne et la charité. Bientôt la journée Caritas et beaucoup de dons seront faits aux familles démunies. Elles pourront se nourrir encore pendant quelques semaines…après ?Après on verra, demain sera un autre jour !

Partager