Jeudi Noir N° 51 – Dialogue politique sur chaise électrique

Bonjour chers amis,

La schizophrénie générale qui touche le Landerneau politique sénégalais est symptomatique : L’opposition est invitée à un dialogue sur une chaise électrique. Le bouton est entre les mains de celui qui invite.

La démocratie du plus fort est sans doute la plus sûre. Elle est aussi la plus universelle. Personne ou presque dans les « grandes nations civilisées » ne s’émeut du retour de l’esclavage dans ses pires formes en Lybie, pourquoi alors devrions nous espérer une main secourante extérieure, une piqûre de rappel des bonnes « pratiques politiques » ?

Oh Botzwana si seulement tu pouvais nous inspirer !

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *