GUY EST LA PERSONNIFICATION DE  » LA FORCE DE FRAPP « 

Guy, il faudra qu’une bonne fois pour toute, on lui reconnaisse sa bravoure. Rendons à Marius, ce qui appartient à Marius! L’humanisme et l’altruisme dont il fait montre dépassent sa personne. La notion de dégagisme le rend infréquentable, mais ceux qui savent qui il est, ne l’abandonneront jamais.

Il est à nos yeux, le bras armé de cette lutte pour la souveraineté de notre nation, refusons que nos camarades soient la chair à canon de ce régime impitoyable. Notre  » force de frapp » est la capacité à se relever et se réveler à chaque tentative de déstabilisation.

Le nom du mouvement et la campagne, qui colle à la peau du front, auquel il appartient l’assimile à un extrêmiste, que neni ! L’empathie, la compassion et la privation sont des qualités, qui lui sont propres, nous voulons les garder intacts. Mais comme il l’affirme souvent « Il y a les hommes dignes et les autres ».

Mon postulat : « Le frapp ne peut endosser toute la misère du pays dont la responsabilité incombe aux dirigeants de notre pays, nous ne fonctionnons que sur fonds propres. » Il faut vraiment aimer son pays, pour accepter de combattre un système sans étiquette politique! Pas de carotte que de la lutte, des menaces ou le cachot, nous refusons les intrusions opportunistes, et tentatives de récupération nocive à la cohésion de ce mouvement citoyen.





Les hommes politiques français et entreprises françaises tremblent, lorsqu’on prononce son nom évidemment, non aux Ape et à bas le Cfa n’arrangent pas leurs affaires. Macky en tapant sur lui et son cercle de rebelles comme ils aiment dire, veut rassurer papa Macron. Un insoumis comme lui, sera toujours torturé physiquement et moralement, mais il ne sera pas l’agneau du sacrifice.

Guy Marius Sagna sort de ce cachot physique, car tu manques à ta famille, tes amis et tes camarades. Toi le féministe, le défenseur des opprimés et amoureux de ta patrie, ton entêtement et tes principes sont les causes de tes tourments.

En ce mois béni tu as été victime d’une injustice que le Seigneur allège ta peine. Nos camarades sont intimidés, mais tiennent bon, nous te réaffirmons notre engagement, « domi reew moye tabax reew ». Le frapp poursuivra ce travail de conscientisation et aidera pastef à se propulser car nous partageons une partie de son idéologie, par ailleurs, nous les remercions d’avoir pris en charge l’intégralité des frais de détention de nos camarades embastillés.

Ayons les moyens de cette lutte, nous avons mis nos loisirs en suspend, pour concrétiser le Tek ak Tew! Nous sommes certes libres physiquement, mais nos craintes nous emprisonnent. Ce mouvement ne doit plus vivre au rythme des arrestations de notre secrétaire général, car il s’agit d’un engagement citoyen.

Bordeaux, le 24 Mars 2021 par la camarade Maimouna Dia
coordinatrice de frapp DIASPORA
Militante de Pastef Bordeaux

#respecteznosmorts
#liberez_les_détenus_d_opinion

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *