Champion’s League : Koulibaly cadenasse le trio magique des Reds

Le Barça recevait le Borussia Dortmund au Camp Nou. L’équation était simple: gagner et se qualifier.  Le 700e match de Messi sous le maillot Blaugrana a été une réussite pour la Pulga: un but et deux passes décisives pour l’Argentin. Messi a désormais marqué contre 34 clubs en LDC, un record. Le Barcelone se qualifie et est assuré de finir premier de ce groupe.

Les protégés de Antonio Conte étaient du côté de Prague. Deux hommes portent l’Inter actuellement. Il s’agit bien sûr de Lautaro Martinez et Romelou Lukaku. Sur une passe du dernier, l’homme du moment ouvre le score mais connaissant le passé de l’inter en déplacement cette saison Conte n’était pas rassuré. Et ça se voyait sur la ligne. À la 37e mn les locaux reviennent au score. C’est en fin de match que les Nerazzurris reprennent l’avantage par le Belge et une autre passe décisive pour son compagnon de l’attaque. Score final 3 buts à 1 pour les visiteurs. L’Inter 2e mais devra composter son ticket contre l’ogre Barcelonais à San Siro.

Au sud de France l’invité était l’Ajax. Tout ou presque était perdu pour les Lillois mais gagner pour l’honneur c’était l’objectif. Pas pour cette fois ci en tout cas car les Sogues se sont encore inclinés avec toujours les mêmes lacunes. Tels des mauvais élèves, les Lillois ont pêché sur la finition. Ziyech et Promes ont été les seuls buteurs de cette rencontre . Les Hollandais 1er avec 10 points doivent finir le boulot dans 15 jours face à Valence pour pouvoir poursuivre l’aventure.

Dans l’autre rencontre de cette poule, Chelsea avait longtemps cru remporter le match mais sir une erreur de jugement de Kepa, Valence égalise et garde aussi ses chances de qualification. 2 buts partout entre Espagnols et Anglais. Soler et Wass pour Valence et Kovatic et Pulisic pour Chelsea.

Ils espéraient une victoire pour rester au chaud avant le printemps mais la glace de Saint-Pétersbourg les a refroidis. Ils, se sont les Lyonnais. En déplacement périlleux en Russie, les Gones se sont finalement inclinés sur un score de 2 buts à zéro. Dziouba et Ozdoev ont été les bourreaux de l’OL. Une défaite qui complique la tâche aux Lyonnais mais qui ont tout de même leur destin entre leurs pieds.

Dans l’autre rencontre, le Benfica a failli surprendre le Leipzig mais le temps additionnel (9mns) et Forsberg les ont joués un mauvais tour. Pourtant mené par 2 buts à zéro, les Allemands n’ont pas cédé jusqu’à l’égalisation dans les arrêts de jeu. L’OL jouera une finale à la maison contre le Leipzig et le Benfica éliminé de la compétition tentera de sauver les meubles à la maison contre le Zénith pour une possible qualification en Europa league.

Haland, il faudra s’habituer à ce nom. À 19 ans seulement, il ne cesse d’affoler les compteurs. En déplacement à Genk, le Salzbourg avait décidé de laisser le jeune prodige sur le banc. Il lui fallut que 6 mns après son entrée pour délivrer une passe décisive et 10 mns plus tard pour marquer son but, son 8e. Seul Lewandowski fait mieux. Genk 1-4 Salzbourg.
La choc du soir opposait Reds aux Napolitains. C’est la rencontre des défenseurs, deux des meilleurs si ce n’est les meilleurs. Entre le géant Hollandais et le Roc Sénégalais les attaquants étaient bien servis. Surpris par Mertens dès la 21e mn, les Reds se sont longtemps heurtés sur Kalidou Koulibaly et les siens. C’est finalement un autre défenseur qui sauvera les Reds. Battu en Italie , Liverpool n’aura pas réussi à prendre sa revanche mais les Reds restent leaders de ce groupe devront logiquement valider leur ticket lors de la dernière journée face à Genk.

Ibrahima Thiam

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *