Week-end foot : Sadio Mané et les Reds sur le toit du monde

Ligue 1

Rien ne change en haut du classement. Le PSG et l’OM font des cadeaux avant Noël, l’OL et Saint Étienne à la recherche du saint qui leur sauvera.

Le PSG toujours sur sa série, le trio magique a encore frappé. Un doublé de Mbappé et deux buts de Neymar et Icardi ont enfoncé les Picards qui peuvent quand même se consoler avec le joli but de Mendoza.

Amené par un excellent Payet, l’OM signe sa 7e victoire en 8 matches. Il a fallu attendre la 2e mi-temps pour que les Marseillais mettent le turbo, les Crocos dépassés n’ont pu que constater les dégâts : 3 buts à 1 entre Marseille et Nîmes.

Après une bouffée d’oxygène en coupe face à Toulouse, la machine Lyonnaise ronronne. L’OL manque cruellement d’idées et la saison risque d’être vraiment longue pour eux. 1 but partout entre Brestois et Lyonnais.

Troisième défaite de suite en championnat pour les verts. Après Reims, Paris, c’est au tour de Strasbourg de s’imposer contre les verts qui semblent s’essouffler. Espérons que le repos leur fera du bien.

Bundesliga

Générosité ou Noël oblige ? En tout cas le BVB a laissé des points en route juste avant la trêve hivernale. Pourtant les Jaune et noir menaient mais à 10 mn de la fin, ils se sont fait renverser par une combattante équipe de Hoffenheim.

Le Bayern fait le nécessaire et garde jalousement sa 3e place. Deux buts de Gnabry et Zirkzee ont suffi pour le bonheur des Bavarois face aux Loups.

Le leader Leipzig n’avait pas autre choix que de s’imposer face à Augsbourg. Score final 3 buts à 1.

Série A

Première victoire de Gatuso sur le banc de Naples. Une victoire dans les routes dernières minutes contre Sassuolo (1-2).

Si tout va bien pour l’Atlanta, c’est tout le contraire chez son adversaire du soir, le Milan AC : 5 buts à zéro c’est un score sans appel, une défaite qui fait plus que mal aux milanais qui ne savent à quel saint se vouer.

Un Inter de régal avec un Lukaku de gala. Un doublé, une passe décisive et un penalty généreusement offert à son jeune coéquipier de 17 ans Esposito, Lukaku s’était transformé en père Noël. 4 buts à zéro pour l’Inter qui soigne son goal average.

Liga

L’Atletico signe une deuxième victoire de suite. Morata et Correa pour les Colcheneros et Bartra pour le Betis Séville.

Le Barça renoue avec la victoire après deux nuls d’affilée. Griezmann, Messi, Suarez et Vidal ont permis aux Blaugranas de prendre seuls les commandes de la Liga.

Bis repetita pour la maison blanche. Après le nul au camp Nou, le Real est accroché chez lui cette fois ci par le Bilbao. Un match nul qui n’arrange pas les meringues pour la course au titre.

Premier League

Comme Lyon, Milan, Naples ou encore Arsenal, Manchester United est malade. Le Manchester United cette année c’est fort face aux « forts » mais trop faible face aux « faibles ». Et c’est le dernier de la première ligue qui s’offre le scalp des Red Devils et Ismaël Sarr a été l’artificier de cette victoire de Watford.

Le duel entre les dauphins de Liverpool a basculé du côté des Citizen. Menés en premier temps, les protégés de Guardiola ont ensuite renversé le cours de la rencontre à leur avantage, revenant ainsi à une longueur de leur adversaire du soir.

La bataille de Londres, le duel entre le maître et l’élève, le derby ou appelez le comme vous voulez mais c’était sans doute le choc de ce week-end. La Légende face au Special One. Un 3-4-2-1 pour Lampard et un 4-2-3-1 pour Mourinho, opposition de styles mais finalement c’est l’élève Lampard qui remporte la bataille tactique. Avec un excellent Willan, un virevoltant Mount, un fatiguant Abraham et un omniprésent Kanté, Chelsea a maîtrisé et contrôlé tout le match. 2 buts à zéro, un clean sheet à mette aussi sur le compte de la bonne maîtrise de ses défenseurs. Mourinho avait toujours de la réussite face à ses ex mais cette fois ci il échoue devant Lampard et on en résume que la leçon est sue pour l’élève. Les Blues consolident leur 4e place.

Coupe du monde des clubs

Difficile mais au finish la réussite est au rendez vous. Il a fallu attendre les prolongations pour voir les Reds ouvrir le score. Face à des Brésiliens récalcitrants et teigneux, Liverpool a souffert avant de trouver la faille. Sur une passe magistrale de Mané, Firmino fait danser du tango aux défenseurs de Flamengo pour inscrire l’unique but de la finale. Après l’Europe, Sadio et les Reds sur le toit du monde, pour la première fois. Et c’est le premier club anglais à faire un triplé LDC, super coupe et Coupe du monde des clubs.

Super coupe d’Italie

Comme en championnat et avec le même score, la Lazio de Rome surclasse la Juventus de Turin. 3 buts à 1, dans une finale jouée en Arabie Saouite. À noter que les deux défaites de la Vieille Dame cette année sont toutes concédées contre la Lazio de Rome.

Ibrahima THIAM

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *