Une grande coalition de l’opposition est née, YEWWI ASKAN WI : La Charte

Nous, partis politiques et mouvements de l’opposition :

  1. Constatant que les longues luttes citoyennes et politiques pour l’instauration effective d’un Etat de droit et d’une gouvernance vertueuse et transparente des ressources publiques ont été trahies par le régime en place depuis 2012 ;
  2. Constatant que la stabilité politique, économique et sociale du Sénégal est rudement compromise depuis 2012 ;
  3. Convaincus de la nécessité de restaurer l’Etat de droit au Sénégal et les libertés démocratiques acquises de hautes luttes afin de garantir la sécurité des citoyens et le libre exercice de leurs droits individuels et collectifs ;
  4. Convaincus de l’absolue nécessité de réussir une alternative politique pacifique lors de l’élection présidentielle de 2024 afin de mettre un terme à la gouvernance sombre, vicieuse et clanique du régime actuel ;
  5. Conscients que seules l’unité de nos forces et la mutualisation de nos ressources pour le contrôle effectif du processus électoral peuvent garantir au peuple sénégalais une expression libre, transparente et démocratique de son suffrage ;
  6. Conscients des enjeux des élections locales, législatives et présidentielle à venir pour la préservation de la paix civile au Sénégal, relativement aux velléités du régime en place de faire un « forcing » d’Etat au moyen d’interprétations et de manipulations de la Constitution et du Code électoral, pour un troisième mandat illégal et pour empêcher l’avènement d’une alternative politique au Sénégal ;
  7. Déterminés à promouvoir des institutions fortes notamment une justice indépendante et une Assemblée nationale représentative et souveraine ;
  8. Sensibles aux souffrances multiformes du peuple Sénégalais ;
  9. Réaffirmons notre profond attachement à la justice, à la paix, aux droits de l’homme, au respect de la démocratie, à des élections libres, démocratiques et transparentes ;
  10. Prenons solennellement l’engagement, devant le peuple sénégalais, de mettre en place la coalition électorale de l’opposition dénommée YEWWI ASKAN WI, en perspective des élections locales du 23 janvier 2022, des élections législatives de Juillet 2022 et enfin de l’élection présidentielle de 2024 :

A- Pour les élections locales :

  • de présenter une liste unique dans chaque Commune, Ville et Département du Sénégal pour les élections locales du 23 janvier 2022 ; chaque Parti ou mouvement signataire s’abstenant de présenter ou de soutenir une liste concurrente à celle de la Coalition YEWWI ASKAN WI ;
  • de mettre tout en œuvre pour remporter ces élections locales ;
  • d’ériger les collectivités territoriales en de véritables pôles de développement local au service des populations ;

B-Pour les élections législatives :

  • de poursuivre la dynamique unitaire aux élections législatives de 2022 afin de redorer l’image de l’Assemblée nationale en restaurant ses véritables fonctions de législateur, de contrôle de l’action du gouvernement et d’évaluation des politiques publiques ;
  • de restaurer l’état de droit et les libertés démocratiques en abrogeant toutes les lois liberticides et anti-démocratiques visant à confisquer la volonté populaire ;
  • de présenter et de voter des propositions de lois restaurant et garantissant l’ouverture démocratique, notamment en permettant à tous les leaders politiques de jouir de leurs droits civiques et politiques arbitrairement confisqués par le pouvoir en place ;

C- Pour l’élection présidentielle :

  • de poursuivre cette collaboration jusqu’à l’élection présidentielle de 2024, notamment par la supervision de l’ensemble du processus électoral et par l’engagement de soutenir, le cas échéant, le candidat du Parti ou mouvement membre de la Coalition YEWWI ASKAN WI qui serait qualifié pour le second tour, sous réserve de l’élaboration préalable d’un programme minimal commun ;

D- Et au surplus :

  • de s’abstenir, individuellement, de tous compromis ou compromissions politiques avec le régime de Macky Sall ;
  • de s’abstenir individuellement de tout acte ou propos visant à jeter le discrédit sur la coalition, ou de toute attaque contre un membre de la coalition

La violation d’un des engagements ci-dessus par un membre de la coalition l’expose à des sanctions.

La présente charte constitue notre profession de foi et nous prenons le peuple sénégalais à témoin en vue de son application par tous les signataires.

Fait à Dakar, le 02 septembre 2021

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *