Still Boxing Day, Sadio Mané et Ismaëla Sarr buteurs.

La journée 19 de la PL a été 0lus prolifique que la journée 20 où on a eu que 25 buts en 10 rencontres donc 2,5 buts en moyenne par match.
Cette journée aussi a été une journée où on a beaucoup fait appel au VAR,( Brigthon, Norwich, Crystal Palace, Sheffield, Liverpool, Wolverhampton, Chelsea). Avec cet excès d’utilisation du VAR, le temps perdu et les dégâts causés l’importance du VAR est encore remis en cause.

Les Red Devils ont encore pu compter sur le tandem Martial-Rashford pour continuer sa montée vers le haut du tableau. Un match un peu haché mais Manchester United a fait le job et remonte à la 5e place.
Deuxième match et deuxième victoire pour le technicien Italien. On peut dire que pour l’instant Ancelotti et Calvert-Lewin make the Toffees win. Newcastle 1-2 Everton.
Watford se sent de plus en plus bien. Ismaëla Sarr et les siens ont corrigé Aston Villa sur un score de 3 buts à zéro et c’est le 3e match d’affilée qu’ils ne perdent. Ce n’était plus arrivé depuis la 5e journée.
Les Spurs ont eu chauds mais repartent avec le pount du nul. Grâce aux coups de pied arrêté, Tottenham a pu revenir au score par 2 fois.
Privés de quelques titulaires, les Foxes ont forcé le destin pour arriver à bout des Hammers. Une défaite qui a d’ailleurs assommé le coach Pelligrini car limogé quelques heures après.
Guardiola et les Citizens se sont remis de leur déroute contre Wolverhampton lors de la journée précédente. Face à une équipe de Sheffield bien en place, Manchester City a finalement évité le piège. Aguero et Debruyne sont les buteurs de la rencontre.
Les Reds continuent la route vers le trône. Face à une équipe joueuse comme les Loups, Liverpool a été bousculé mais a pu compter sur sa star sénégalaise Sadio Mané qui inscrit son 10e but de la saison, son 31e sur l’année 2019. Liverpool finit l’année en beauté et signe son 50e match sans perdre à Anfield.
Le derby Londonien était l’affiche de cette journée. Avec un Arsenal en feu au tout début de match, les Blues étaient bousculés et ne parvenaient pas à sortir le ballon proprement. Et le foot ne ment pas souvent. Quand on est acculé on finit souvent par encaisser et ce qui devait arriver arriva. Suite à une déviation de corner Aubameyang vient placer une tête qui bat Kepa. Un but à zéro, Chelsea et Emerson dépassés, Lampard décide de changer pour un autre système avec l’entrée en jeu de Jorginho à la 34e mn. Au retour des vestiaires, les Blues poussent jusqu’à la 83e mn avec l’égalisation de Jorginho et à la 87e mn avec le but victorieux de Tammy Abraham. Score final 2 buts 1 pour les Blues de Chelsea qui se sentent mieux à l’extérieur qu’à domicile.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *