Menu

Sénégal: La société civile veut de la transparence pour contrer la corruption dans les industries extractives

Dakar se prépare cette année à commencer à exporter son gaz et son pétrole. Et les attentes sont énormes. Mais pour que les ressources bénéficient à la population, la société civile appelle à une bonne transparence pour limiter les risques de corruption, très élevés dans le secteur.

8 mois ago 0 8

Dakar se prépare cette année à commencer à exporter son gaz et son pétrole. Et les attentes sont énormes. Mais pour que les ressources bénéficient à la population, la société civile appelle à une bonne transparence pour limiter les risques de corruption, très élevés dans le secteur.

Le secteur des industries extractives est particulièrement propice à la corruption et aux détournements comme l’explique Papa Farra Diallo, président de la section sénégalaise de la coalition Publiez ce que vous payez : « C’est un secteur qui charrie beaucoup d’enjeux financiers. Si on ne fait pas attention, si on n’a pas un bon leadership, et un bon système de traçabilité sur toute la chaîne de valeurs, c’est la porte ouverte à la corruption ».

De cette prise de conscience est née la norme ITIE, ou initiative pour la transparence dans les industries extractives. De nombreux pays comme le Sénégal y adhèrent, et la norme a permis des avancées sur la traçabilité, comme l’obligation de publier les contrats miniers, gaziers et pétroliers.

Le Sénégal pourrait tirer près d’un milliard et demi d’euros de recettes de son gaz et son pétrole entre 2023 et 2025. Au-delà de la publication des contrats et licences, l’ONG NRGI veut des mécanismes solides de contrôle. Aida Diop est chargée de programme senior pour l’organisation : « Nous devons mettre en place des mesures qui empêchent les détenteurs de pouvoir abuser de leur position, ce qui implique des contrôles sur les lobbyings, les dons, les permutations des fonctions publiques-privées des élites, des mesures anti-corruptives efficaces, et appliquées dans les entreprises impliquées dans le secteur y compris et surtout dans les entités comme PetroSen ».

Par African Manager 26 juin 2023

– Advertisement –
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
– Advertisement –
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x