Retour sur les pelouses des championnats après la trêve internationale.

Ligue 1 :

Toujours dans sa dynamique, le PSG sans forcer, dispose du LOSC. Le retour de Neymar était attendu mais c’est finalement les Argentins, amenés par Di Maria et Icarsi, qui ont porté le club francilien. Score final 2 buts à 0.

Du côté des Alpes, l’OL se soigne mais n’est toujours pas guéri. Après avoir mené tranquillement 2 buts à zéro, les Gones se sont mis tout seuls dans la difficulté. Marçal, confondant football et art martial, est logiquement exclu à la 34e mn donnant plus de force aux Niçois. Le but de Dolberg sauvera l’honneur mais le score restera le même. L’OL remonte à la 9e place du classement.

Après l’Orange Vélodrome, l’OM trouve une deuxième résidence dans le championnat français et c’est le TFC Stadium. La dernière fois que le TFC a gagné contre l’OM, Fodé Mansaré était sur la pelouse. Issaga Sylla n’a pas réédité l’exploit de son compatriote. Benedeto et Randonic ont été les seuls buteurs de la rencontre. Marseille est toujours 2e de la L1.

Bundesliga :

Intraitable, le Bayern était sans pitié contre Düsseldorf. Pavard, Tolisso et Gnabry avant la mi-temps, et Coutinho pour conclure. Bonne opération pour les Bavarois car dans le même temps le leader s’est incliné sur le terrain de la Union Berlin par un score de 2 buts à zéro.
Plutôt dans la semaine, le BVD a réussi à prendre le point du nul contre Paderbon après avoir été mené par 3 buts à zéro.

Série A :

La série continue. La Juve s’est longtemps heurtée sur l’Atlanta mais a fini quand même par s’imposer par 3 buts à 1. Implacable, impeccable, invaincue, la Vieille Dame n’a rien à envier aux jeunes.

Jusqu’où va tenir l’Inter? C’est la question que se posent les spécialistes. Torino, connu pour sa solidité défensive, n’avait plus perdu contre l’Inter depuis 5 matches. Mais avec Lulaku et Martinez toute défense est sujette au déverrouillage. Les deux ont encore frappé. 3 buts à zéro pour l’International, un score sans appel. Et 34 points en 13 matches pour les protégés de Conte: un record pour le club depuis l’instauration de la formule de 3 points par victoire.
Kalidou Koulibaly vit peut-être sa dernière saison sous le maillot du Napoli. Une saison difficile pour cette équipe. Encore un match nul qui ne les arrange pas du tout car distancé par le peloton. 1 but partout entre Milanais et Napolitains.

Liga :

La première de Moussa Wagué avec le Barça cette rencontre a été difficile mais la victoire est là. 2 buts à 1 pour les Blaugranas qui gardent la tête du championnat.

Sous une forme étincelante, Benzema porte encore le Real. Auteur de son 10e but en championnat, le Français est l’unique meilleur buteur de La Liga. Avec une victoire de 3 buts à 1, les Meringues redécollent.

Séville suit le même pas. Service minimum mais c’était l’essentiel.

PL :

Avec un rythme endiablé, des équipes époustouflantes, la Premier League tient toujours ses promesses. Les Reds sortent du lot, mais s’agissant des Anglais, on peut dire que c’est loin d’être fini. Sadio Mané buteur encore une fois, mais l’égalisation de Wilfried Zaha allait tout compromettre si Firmino n’avait pas inscrit le 2e but de son équipe, synonyme de victoire.
La rencontre du week-end se tenait à Etihad Stadium. 2 buts à 1 pour les locaux mais le score ne reflète surtout pas la match. Les Blues avaient une parfaite maîtrise du match mais le réalisme des Sky blues a eu raison sur la jeunesse des visiteurs. Lampard qui n’avait jusque-là pas perdu contre Guardiola s’incline mais cette fois-ci sur le banc.

La match le plus fou du week-end opposait Sheffield United à Manchester United. Porté par un excellent Lys Mousset. Sheffield menait 2 buts à zéro avant la sortie de celui ci. Les Mancuniens ont renversé le score jusqu’à mener par 3 buts à 2 mais les locaux reviendront dans les arrêts de jeu.

La première de Mourinho est réussie mais il a failli frôler le pire. À 3 buts à 0 c’était une bonne entrée en matière mais Tottenham, avec sa défense frileuse, a encore pris 2 buts.
Entre Arsenal et Emery les jours sont comptés. Encore un nul. Lacazette sauve les Gunners d’une énième défaite. 2 buts partout entre Gunners et Saints.

Thiam Ibrahima

Partager