Contributions

Régulation des réseau sociaux, casse-tête de Macky !!

La politique au Sénégal, à chaque régime son bourreau. En 2000,le téléphone a largement contribué à sonner le glas du régime socialiste. En 2012, c’est au tour des médias,dans tous ses formats, écrit,parler comme audio visuel de jouer en défaveur du régime libéral de WADE. Et Macky prédisait :  » la magie du clic,fera face à la toute puissance du flic et du fric  ».

Quelle prophétie !!!

Il ne pouvait pas savoir qu’en réalité,ces propos lui seront retournés .Aussitôt élu,il a fait de l’essentiel de la presse sénégalaise , son bouclier et son fusil à tuer de l’opposant.

Les jours, les mois, les années passent, le traitement tendancieux de l’information surtout politique s’accentue en faveur du pouvoir, ulcérant les Sénégalais au point de les détourner des médias classiques au profit des réseaux sociaux . Ce qui oblige du coup, ces médias à trouver, parallèlement, niche dans l’internet .

On se souvient, lors des évènements malheureux de mars 2021, les signaux des télévisions Walfadjri et Sentv avaient été coupés par le CNRA.

C’est possible,car il y a une autorité de régulation qui a la latitude d’user de son pouvoir, pour  »imposer sa loi » même si,par ailleurs, celle-ci est jugée hors la loi. Et pourtant,ces télévisions sanctionnées , avaient continué d’émettre dans le net en toute impunité et de montrer ce que le CNRA voulait cacher aux Sénégalais .

Monsieur le Président massa , je compatis sincèrement à ce casse-tête. Quelle conduite tenir ? Couper l’internet à tout le monde, comme dans l’armée où,quand quelqu’un déconne tout le monde paie? Ou , faut il imposer aux opérateurs de téléphonie de recenser les puces  » insoumises » pour leur interdire l’accès au net? Et que faire par rapport à ceux la qui émettent depuis l’étranger ?
Mes questions sont peut-être bêtes,la faute à ce casse-tête déboussolant.

Monsieur le Président, soyez gentil de nous dire,s’il s’agit de réguler les réseaux sociaux ou s’il s’agit réellement de réguler les metteurs de contenu , c’est à dire les internautes,en érigeant des garde-fous à ne pas franchir sous peine de sanction. Dans ce dernier cas, n’oubliez pas de mettre Interpol à contribution parce que le monde est vaste et les internautes partout présents pour apporter réplique à vos souteneurs. Surtout monsieur le Président,s’il s’agit de sanctionner les insulteurs présents dans le net, merci de commencer par votre ambassadeur auprès des nations unies monsieur Souleymane Jules Diop et votre député Coura macky. Je me retire et vous laisse avec votre casse-tête qui aura certainement raison de vos neurones traumatisées. La fin est proche, votre chute inéluctable. A vous de choisir le goudron où le  »Gandouss ».

Ci xalima gi
Sooyaa Ibnu Kudjiina

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x