Rapport de l’ofnac: Macky Sall et la stratégie de l’agneau du sacrifice

Je disais hier, que l’Avalanche des Rapports des Corps de contrôle, soigneusement bloqués lors des présidentielles, commencent à mettre Macky Sall et son Pro-cireur dos au mûr.
L’opinion publique commence à lui réclamer des comptes, et il n’a pas plus cette hardiesse de mettre sous le coude les cas de corruption signalés.

Mais le pharaon de l’Apr ne peut voir tous les épinglés entre les mailles de Dame justice au risque de se retrouver sans ministres ni DG, car ils sont tous épinglés ou pourraient l’être.

Pour calmer la grogne sociale qui enfle, Macky choisit la stratégie du sacrifice des seconds couteaux, des petits délinquants financiers pour épargnés les gros bonnets économiques.

Pourquoi virer SEULEMENT cette Dame Socé Diop épinglée par l’ofnac et promouvoir Cheikhou Oumar Hann ministre, pourtant épinglé plus durement par ce même Ofnac?

Cette tactique politicienne de jeter des miettes au Peuple qui crie justice pour protéger les grosses pontes de son Régime et sa famille ne passera pas. Macky Sall n’a qu’à designer des juges d’instruction et enterrer son idée farfelue de Commission chargée d’exploiter les Rapports des corps de contrôle.

Le Coronavirus n’émoussera point notre vigilance sur les turpitudes politiques et judiciaires en cours.

Amadou BA

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *