Politique: Sonko montre la voie du développement aux jeunes

LE PROGRAMME CITOYEN, NOUVELLE COMPOSANTE PHARE DE L’OFFRE POLITIQUE DE OUSMANE SONKO

C’est devenu désormais un élément bien calé dans l’agenda patriotique. Pour la 3ème fois, depuis son appel à la jeunesse du 31 Mai 2020, Ousmane Sonko vient de s’adresser à ses concitoyens, hommes, femmes, mais surtout à la jeunesse de son pays.
Ousmane Sonko engage ainsi un pacte de confiance, de solidarité, de citoyenneté et de patriotisme avec les jeunes, les femmes et le 3eme âge, qui estime en effet que pour mériter la confiance que la grande majorité de la jeunesse place en lui, il est impératif qu’il adapte les façons de faire de la politique en cultivant la citoyenneté. Ousmane Sonko a surtout l’intention de diriger par l’exemple, c’est pourquoi pour chaque initiative citoyenne à laquelle il a invité la population, il a donné le ton, qu’il s’agisse de la campagne de don de sang, des activités agricoles ou encore des Week-ends citoyen.
L’occasion a été pour le leader de Pastef de revenir sur ces trois constituantes importantes du programme citoyen qu’il propose depuis quelque temps aux Sénégalais.






LA CAMPAGNE DE DON DE SANG

Parmi les actions énoncées il y a deux semaines, le don de sang! Il avait alors invité les populations à faire don de leur sang. Cet appel a eu un écho fulgurant à travers le Sénégal : 3580 poches! 37 départements sur 45!
Dans une lettre de remerciement à l’endroit de tous les citoyens émanant du Pr Saliou Diop qui dirige le CNTS, ce dernier estimait que rien que les 2800 poches collectées dès les 15 jours premiers auront un impact certain sur la réduction du déficit en sang.
Mais Ousmane Sonko ne compte pas s’arrêter là. L’objectif selon lui est d’en faire désormais une campagne continue. Appel est donc lancé aux citoyennes en ayant la capacité à y sacrifier chaque 4 mois et aux citoyens chaque 3 mois.
Nous appelons les autorités à accompagner cette initiative citoyenne en dotant les centres à travers le pays d’équipement et de capacité de collecte de sang. Un tel accompagnement encouragera les donneurs qui se voient souvent opposer que tel centre n’a pas une capacité suffisante de recueil pour faire face à leur affluence.

LES WEEK-ENDS PATRIOTIQUES

Ousmane Sonko a rappelé que le citoyen conscient doit pas tout attendre de ses gouvernants, notamment en ce qui concerne son bien-être physique, et l’appropriation de son cadre de vie. D’où le lancement des Week-ends citoyens annoncés lors de sa deuxième sortie, le 14 Juin 2020..
Ces Week-ends que Pastef compte coordonner à travers le pays seront ponctués d’activités sportives, écologiques (nettoyage, préservation de la nature, reboisement et lutte contre la déforestation, etc.) mais aussi de vigie citoyenne (premiers secours, etc.).

LES VACANCES AGRICOLES PATRIOTIQUES

Le troisième programme consiste en ce qu’on a appelé les Vacances agricoles patriotiques (VAP). Ce programme s’inscrit dans la démarche d’autonomisation des populations. Le credo de Ousmane Sonko a toujours été que les individus doivent être accompagnés vers l’autonomisation, mais également les communautés. C’est d’ailleurs dans cette perspective qu’il avait annoncé sa conception des rapports entre l’État et la religion.
Cette invitation aux activités agricoles a été également très bien accueilli par les responsables de tout ordre, mais surtout par la jeunesse. Ousmane Sonko en a profité d’ailleurs pour saluer tous ces volontaires qui ont mis des terres à la disposition de ce programme. Plus de 500 ha ont en effet été d’ores et déjà mis à la disposition du programme à travers le pays par des citoyens.

Le programme des VAP, qui permettra de mettre en relation des propriétaires terriens et des personnes disposant de fonds mais non de terres, s’étalera sur 3 ans.
Il permettra également d’identifier au moins 5000 jeunes volontaires prêts à prêter main forte au programme. Les zones ayant le plus grand besoin de revitalisation seront identifiés et ciblés.
Enfin, nous identifierons des produits phares pertinents, tenant compte de la préservation de nature, mais également des avenues de valorisation des récoltes ainsi produites.
C’est ainsi que le programme comporte également une ambitieuse composante apiculture très facile à mettre en œuvre avec peu de barrières à l’entrée et un faible coût de maintenance. Nous invitons le maximum de personnes à s’y engager.
Les récoltes n’ont pas pour vocation d’être commercialisées mais seront réinjectées dans le circuit agricole toujours dans la dynamique de l’autonomisation.

En effet, un fonds sera mis en place pour permettre de réinvestir dans le programme tout le long, parce qu’aucun dividende autre que l’autonomisation de la population n’est attendue de ce programme. Dans cette perspective, le Programme sera l’occasion de valoriser l’expertise technique et le savoir-faire locaux, notamment avec l’utilisation autant que possible d’outils élaborés par un citoyen Sénégalais MODOU FALL THIAM.
Ousmane Sonko prévoit d’effectuer une tournée nationale pour plus communiquer sur le programme et participer à ces différentes activités.




QUESTION D’ACTUALITÉ
Ousmane Sonko s’est joint à l’indignation collective par rapport à la condition de l’homme noir actuellement dans le monde. Cependant, il a immédiatement déploré que cette indignation soit sélective. En effet, la triste histoire de George Floyd tué aux États Unis doit autant émouvoir que celle des populations noires étouffées par le néocolonialisme, qui se noient dans l’Atlantique dans leur quête d’un avenir meilleur sur les traces de leurs ressources spoliées, ou qui vivent dans la terreur dans un pays en proie à la crise, à la pauvreté et leurs multiples conséquences.
Les noirs ne doivent pas accepter d’être utilisés pour servir des intérêts et desseins inavoués dans un contexte de tentative obscure de redéfinition d’un soit disant nouvel ordre mondial.
La dignité du noir sera retrouvée le jour où l’homme noir ouvrira les yeux et fera face à sa responsabilité historique dans sa condition actuelle!

Ousmane Sonko a profité de la session pour préciser que ce programme citoyen appartient aux Sénégalais de tous bords, quelles que soient leurs convictions politiques. Le programme citoyen n’a nullement pour vocation de se mettre en concurrence avec les activités du Gouvernement. Le peuple a confié son budget au Gouvernement et ce dernier doit livrer des programmes et faire un bilan à son mandant : le peuple.
Il a ainsi invité le gouvernement sénégalais à revoir la mise en œuvre de ses politiques et programmes, sociaux notamment, et à les rendre plus inclusifs et transparents, sans distinction d’appartenance politique, surtout dans le contexte de crise sanitaire et économique actuel.
Enfin, Ousmane Sonko a appelé Macky Sall à libérer immédiatement le citoyen Abdul Karim Gueye, injustement emprisonné et dont la santé est vacillante, qui demandait juste la réouverture des mosquées. Il a rappelé que le Sénégal est infesté d’assez de candidats à la prison (prévaricateurs divers et autres trafiquants de faux billet, etc.) pour que Macky Sall cesse de s’acharner sur les citoyens et patriotes à qui on reproche juste de se tenir debout pour leurs concitoyens.





Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *