vendredi 21 juin 2024
Politique

PASTEF à la conquête du pouvoir, place et rôle de la JPS

Quelques notes du Panel de la JPS Pastef Parcelles Assainies

Faire le vide autour de lui et en face, tel était l’objectif et la volonté de Macky SALL. C’est pourquoi il a tout fait pour fracasser les opposants après avoir muselé son entourage sur la lancinante question du troisième mandat ou de la troisième candidature. Il en a fait un sujet tabou à l’interne tout en autorisant quelques inconditionnels à en parler mais en bien. Ceux qui en parlaient en mal ont été sanctionnés.

Dans un tel contexte (indécision et de tyrannie ou dictature sous verni démocratique), il revient aux patriotes et aux opposants en général de se mobiliser pour installer les conditions d’une alternative, d’un renouvellement de l’élite qui nous gouverne.

La conquête du pouvoir est ce chemin qui mène vers le palais, vers la prise de responsabilités et l’exercice des fonctions régaliennes. Elle ne doit pas être une fin en soi. Elle ne doit pas non plus être une obsession. Mais, elle doit reposer sur des convictions fortes. La manière de conquérir le pouvoir est à penser. Elle est beaucoup plus importante que la prise de pouvoir elle-même.
Notre formation politique a choisi la conquête démocratique du pouvoir parce que nous avons souscrit à la république et aux valeurs républicaines, comme en témoigne le préambule de nos statuts.
Cependant cette conquête du pouvoir doit obéir à une certaine rigueur militante mais surtout épouser le contexte et la réalité sociale et culturelle.

Dans un pays où la jeunesse est majoritaire à-coutout point de vue, PASTEF a choisi de s’adosser à la jeunesse pour se massifier et opérer son expansion dans le pays. Parce que la jeunesse c’est l’énergie, la jeunesse c’est l’intelligence, c’est aussi le dynamisme, c’est enfin l’engagement et une immense capacité d’indignation.

La jeunesse c’est l’avenir.

La meilleure trouvaille c’est la JPS, structure que les fondateurs de PASTEF ont créée pour rassembler cette force juvénile, ce potentiel numérique pour un déploiement rapide dans le territoire. Cette idée a brillamment réussi à se concrétiser.

Il s’agit désormais de montrer le chemin à cette jeunesse, de lui rappeler ses priorités pour une conquête électorale facile. C’est toute la pertinence de ce thème. La JPS des Parcelles assainies avait relevé le défi au niveau local puisque dans un panel similaire il y a deux ans, nous lui avions assigné le rôle décisif qu’elle devrait jouer dans la conquête de Dakar. Avec la section communale et les alliés, la JPS a gagné la commune des Parcelles assainies haut la main et enrichi le score global de Dakar durant les élections municipales. Ella a creusé l’écart aux législatives.
Cette rencontre est donc pour nous un prétexte pertinent pour lancer un appel fort à toute la jeunesse du parti dans ce qui doit rester la priorité suprême : Aller convaincre les sénégalais et s’assurer qu’ils s’inscrivent et votent en 2024.

La jeunesse tient une place de toute première importance car les cadres du parti, les membres du bureau politique sont majoritairement jeunes et parfois très jeunes.

D’ailleurs, plusieurs Sections et Coordinations du parti sont dirigées par des jeunes. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, notre parti a été étiqueté comme le parti des jeunes. C’est justement cette jeunesse qui nous a permis de fouler aux pieds tous les codes, de briser les clichés anciens pour réussir là où nos ainés avaient échoué.

C’est notre époque ! C’est à notre tour de briller parce que notre leader est le meilleur ! Il est l’opposant le plus écouté ! Mieux, l’homme politique le plus écouté et le plus influent du pays loin devant le président.

Le rôle de la JPS c’est d’inscrire le maximum de jeunes sur les listes électorales ; Pour ce faire, il faut aider nos frères et sœurs des collèges et lycées à acquérir la pièce d’identité.
La direction de l’automatisation du fichier envoie souvent des équipes dans les régions de l’intérieur. Suivons leurs mouvements et profitons-en pour informer les jeunes. Elle sera d’ailleurs à la foire de Dakar à partir du 20 décembre.

Notre facilité à communiquer, à s’adapter, notre capacité à tisser des réseaux divers devront nous faciliter ce travail de massification, de sensibilisation et de mobilisation. Nous l’avons plusieurs fois démontré.

Nous devons tout rafler sur notre passage pour n’exclure personne dans cette vague de changement radical tant attendue.

Chers amis, par la force des choses, la jeunesse est devenue la tranche, le groupe qui doit arbitrer le combat de 2024 dans les urnes comme dans la rue. Tout dépendra du comportement de Macky SALL. Si chacun de nous joue son rôle, nous serons victorieux quel que soit la situation.

Son régime est rejeté, vomis par le peuple sénégalais, un régime violent tortionnaire qui a appauvri les Sénégalais, assassiné des jeunes qui ne réclamaient que leurs dus et leur droits, sacrifié les étudiants et la jeunesse en général, précarisé les agriculteurs, vendangé nos ressources naturelles et affaibli notre économie nationale en la subordonnant à l’impérialisme et au néocolonialisme.

Focus sur l’essentiel, focus 2024 !
#SonkoPresident

Ansou Sambou

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x