Monsieur Oumar Maham Diallo, Doyen des Juges et Monsieur Amady Diouf, Procureur de la République: Il est temps de rendre à Sonko son passport

Monsieur Oumar Maham Diallo, et Monsieur Amady Diouf, vous avez été nommés à ces postes depuis le mois de novembre 2021. Depuis lors, vous perpétuez une illégalité manifeste, commencée par vos prédécesseurs: la rétention injuste du passeport du président Ousmane Sonko.

Dans un dossier judiciaire, un passeport n’est retenu que si la personne accusée risque de fuir pour échapper à la justice. Or, dans ce cas précis, il n’y a jamais eu ce risque. Et mieux encore, l’accusé est devenu maire d’une importante commune du Sénégal. Cette confiscation n’était en faite que politique, et elle le reste. Ça vous le savez!

Monsieur Oumar Maham Diallo, Monsieur Amady Diouf, vous avez l’opportunité de rectifier le tir, de ne pas vous rendre tristement célèbres et honnis comme l’ont été vos prédécesseurs. Les leçons, dans la vie, se répètent jusqu’à ce qu’elles soient apprises. Apprenez les leçons de vos prédécesseurs et faites en sorte qu’elles ne se reproduisent. Macky Sall et toutes les promesses qu’il vous a faites n’en valent pas la peine. Nous n’en avons cure si vous prenez jusqu’à l’éternité pour instruire ce dossier que vous savez truffé de mensonges, mais vous devez au moins lui rendre son passeport. Ça, vous le savez!

La diaspora sénégalaise qui constitue la base naturelle de Pastef a besoin de rencontrer et d’échanger avec son Président. Ousmane Sonko, en tant que maire, a besoin de voyager et voir ce qui se fait de bien dans le monde, nouer des partenariats avec d’autres collectivités territoriales en Afrique et un peu partout dans le monde. En tant que Président du parti le plus structuré du Sénégal, avec des coordinations actives dans tous les pays et toutes les grandes villes du monde, il a besoin de les rencontrer et d’échanger avec eux. Pour tout ça , il lui faut son passeport que vous avez illégalement confisqué. Ça aussi vous le savez!

Martin Luther King disait:  » Il arrive un temps où la personne doit prendre une position qui n’est ni sûre, ni politique, ni populaire, mais elle doit la prendre parce que sa conscience lui dit que c’est la plus juste. » Rendre à Sonko son passeport est la chose la plus juste que vous pouvez faire aujourd’hui. Votre conscience vous le dit!

La restitution de son passeport n’est plus une demande, c’est une exigence. Et nous avons été assez patients. Ça, maintenant, vous devez le savoir!

Alioune Guèye

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.