Hausse de l’électricité : une subvention déguisée du contingent de salariés Aperistes (Par Amadou BA)

Donc la masse salariale de 56 milliards par an à la SENELEC, n’est pas étrangère à cette hausse de 10℅ prévue sur nos factures. Autrement dit, on recrute du personnel politique pléthorique, et c’est le consommateur qui doit supporter cette hérésie gestionnaire.

Vous vous rendez compte, 56 milliards de masse salariale, soit 19 millions de traitement annuel par salarié. Le ratio le plus cher de l’administration. C’est comme si l’ensemble du personnel appartenait à la Hiérarchie A et de classe exceptionnelle, même le personnel de cuisine et les chauffeurs.

On retrouve la même situation à la Poste. Ciré Dia a recruté tellement de militants Apr surtout dans son fief de Thiés, qu’il y a plus de travailleurs que de clients dans l’entreprise.
Cette situation dénoncée par la Banque mondiale, n’a pas trouvé d’autre solution que la décision irresponsable de Macky Sall de subventionner cette gabegie à coup de milliards pour soutenir son poulain dans la Cité du Rail, le pré-carré d’un certain Idrissa Seck.

Voilà comment le citoyen sénégalais paye de sa poche les échecs financiers des Entreprises, Agences et ministères tous confiés à des militants Apr ou de la coalition BBY, qui ne voient dans ces sociétés étatiques, que des voies d’enrichissement fast track et de constitution d’un bétail électoral pour leur fief.

Le prochain Président de la République n’aura qu’à supprimer les Agences, les doublons, les effectifs pléthoriques, les Mangeoires politiques (HCCT, CESE, commissions Assemblée nationale), rationaliser le train de vie des ministères… pour avoir une cagnotte de 500 milliards supplémentaires sur le budget.
L’Apr est une pompe à fric qui nous coûte très très chère.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *