Covid-19 : La vérité sur la suspension des cours

Annoncé dangereux et susceptible de connaître une propagation rapide, le coronavirus aura obligé le gouvernement Benno et Macky à prendre des mesures qu’ils jugeaient impopulaires. Il s’agissait entre autres de l’interdiction des grands rassemblement culturels, sportifs, religieux et la suspension des cours du préscolaire à l’Université. Pour le dernier cas, ils affirmèrent avoir suspendu les cours pour 3 semaines.

Précisons que seuls 3 jours de la semaine du 16 au 22 Mars étaient studieuses car les syndicats du préscolaire au secondaire avaient décrété un mot d’ordre indiquant un (01) jour de débrayage et un (01) jour de grève totale.

Au total, les cours vaqueront 4 jours pour ceux qui font cours le Samedi et 3 jours pour ceux qui prenaient leur week-end le vendredi. Les deux semaines suivantes font partie du congé de vacances des enseignants et élèves comme établi par le calendrier scolaire annuel.

Les enseignants fantaisistes et les internautes qui demandent le renoncement à une partie de salaire ont tout faux. Ils n’ont rien compris. Pour se ressaisir, ils doivent jeter un regard attentif sur les États ultra capitaliste tels la France, les USA, le Japon où les gouvernements ont décidé le confinement et ont exigé le maintien total des salaires soit par l’employeur soit par remboursement de la sécu. C’est à ça que servent les deniers publics.

Le Japon est sur le point de renoncer à l’organisation des JO (Jeux olympiques) 2020 pour raison de sécurité et prévention et d’économie. La France va très certainement renoncer aux JO 2024 pour rééquilibrer ses finances publiques aujourd’hui mobilisées entièrement pour la lutte contre la pandémie du Covid-19.

Avec, ce virus, c’est des certitudes aveugles qui s’effondrent.

Avec ce virus, c’est toute une façon de voir qui est remise en cause.

Ceux qui avec leur PSE et PAPS2 avaient cru dur comme fer, que le pays se porterait mieux qu’à travers Diamniadio et ses gigantesques immeubles, hôtels, salles de conf et stades, sont certainement en train de se gratter la tête et de mordre leurs ongles. Où sont-ils d’ailleurs ?

Diamniadio a englouti plus de trois milles (3000) milliards de nos francs en seulement 7 ans. Qu’en sera-t-il pour les 5prochaines années ? Pendant le même temps, combien les secteurs industriel, sanitaire et scolaire ont englouti ? Des miettes sorties sous la contrainte (grèves, débrayages, sit-in, grèves de faim, revendications etc.).

J’espère qu’au sortir de cette crise, votre regard sur ce qu’est la république, l’État de droits et le développement va changer et vous changerez d’école de pensée.

Les mêmes RAAs qui nous taxaient de démagogues dans nos multiples appels à financer l’hôpital et l’école publique sont ceux qui nous appellent à la solidarité avec le gouvernement Benno dans la lutte contre Covid-19.

Alors qu’eux n’ont jamais été solidaires avec le peuple dans ses souffrances.
Au moment où j’écris ces lignes, les scanners des hôpitaux Le Dantec, Principal, Fann et Thiaroye sont tous en moderne, de revendre le TER, de suspendre le stade olympique, de supprimer le FONSIS, et autres agences d’État qui brassent des centaines de milliards financés par les contribuables.

Si vous avez supprimé le sénat en Août 2012 pour (disiez-vous) intervenir sur les inondations, faites pareil pour le HCCT, le CNDT et le HCDS pour rapatrier leurs 9 milliards de budget et centaines de millions de fonds politiques vers la lutte contre Covid-19.

Voilà pourquoi nous vous disions d’annuler le TER et en faire une ligne de train simple et moderne

PS: La désinformation est plus grave que le corona virus

HCCT= Haut conseil des collectivités territoriales
CNDT = Conseil national du dialogue des territoires
HCDS=Haut Conseil du Dialogue Social.

Ansou SAMBOU, panafricain convaincu et militant politique

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *