COVID-19 et vulnérabilité du Sénégal

Il s’impose de mettre en quarantaine tout individu venant d’une zone touchée par COVID-19 pendant au moins 14 jours. En effet, les spécialistes disent qu’un individu peut être infecté sans pour autant présenter les signes cliniques de la maladie. Ce qui veut dire qu’un individu peut être testé négatif alors qu’il est infecté… c’est à ce niveau que se trouve la plus grande vulnérabilité pour des pays comme le nôtre.

Faute de moyens matériels et humains selon ce qu’en disent les autorités du secteur pour le Sénégal, on se limite à tester les gens en provenance de ces zones. Et c’est seulement si le test s’avère positif que la prise en charge qui sied est faite.

De ce côté, pas grand chose à craindre, nos spécialistes savent quoi faire et l’ont déjà prouvé. Un risque non négligeable serait quand même que le personnel de santé et les lieux dédiés soient saturés par un trop grand nombre de cas…

Normalement, actuellement au Sénégal, tout individu en provenance de zones touchées doit être suivi régulièrement par le personnel de santé et être acheminé dans un établissement dédié dès qu’il présente des signes de la maladie.

Prenons toutes les dispositions à notre portée et prions que Dieu nous préserve de cette maladie et le monde entier.
wa Salam

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *