CEDEAO : 15 états d’Afrique de l’Ouest veulent une monnaie unique en 2020

Les 15 états membres de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) veulent une devise commune pour 2020.

Le Bénin, Burkina Faso, Cap-Vert, Côte-d’Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Libéria, Mali, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone et Togo, membres de la CEDEAO, veulent remplacer le franc CFA et sept devises nationales par une monnaie unique.

Un projet discuté depuis de nombreuses années, mais qui s’est heurté à certaines réticences, notamment du Nigeria, poids lourd de la zone.

Plusieurs organes de presse ont révélé le nom de cette future devise commune : il s’agira de l’ECO. Un nom décidé à l’issue du comité interministériel des ministres des Finances et des gouverneurs des banques centrales des 15 pays concernés, qui s’est tenu les 17 et 18 juin à Abidjan.

La future banque centrale de la monnaie unique de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao), prévue en 2020, devrait être basée sur un modèle fédéral, et le régime de change de la future devise commune devrait être flexible.

Prochaine date importante dans la mise en place de l’eco : la réunion des chefs d’État de la Cedeao, le 29 juin à Abuja, capitale du Nigeria. Ils y étudieront les conclusions du rapport interministériel rédigé par le comité, et décideront du calendrier de mise en place de cette monnaie unique

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *