Attention aux gourous et sectes

Sous couvert d’aide aux pauvres, de soins aux malades, de vente de produits douteux, des sectes et gourous de toutes sortes sont en train de prolifèrer dans le pays.

Restons vigilants. S’informer auprès des connaisseurs dès qu’on veut vous entraîner dans des activités à connotation religieuse. Que le fait de trouver dans ces groupes nombre de musulmans et de musulmanes ne vous trompe pas. Attention !

Surtout, ne pas se laisser séduire par les « opportunités » qu’on vous fait miroiter : gain facile et rapide, voyages, mise en relation avec des gens influents, etc.

Le Coran nous a maintes fois avertis : la vie en ce bas-monde, Satan le vendeur d’illusions et ses acolytes parmi les Jinns et les humains ne doivent pas nous tromper. C’est-à-dire, nous faire oublier que pour le musulman et la musulmane, c’est le salut dans l’au-delà qui reste la finalité des finalités.

Il faut œuvrer avec foi et abnégation à cette fin et résister aux gourous de tout acabit qui tentent de nous en détourner par l’argent, de faux miracles, et de fausses promesses.

hasbounallahou wa ni ‘mal wakîl ni’ mal mawlaa wa ni’man nasîr (Allah nous suffit comme Garant, Quel excellent Seigneur et Quel excellent Soutien)

Assalaamou alaykoum

Naniou moytou mbooloo you sankou ak ndjiit yiy sanke

Ci tourou dimbele neewji doolé ak saafara gni feebar ak jaay lou keen khamoul lanla, ay mbooloo aki ndjiit you sankou tedi sanke niongui lembe rewmi. Na koune fagarou.

Boo ci guisse lou ajou ci diine ndaga def ndank te laac ay boroom xam Xam.

Fekfa ay nioune joulit laniou boumou la nakh. Teeyal te di moytou. Moytoul nioulay nakhe ay dik ci wallou khaliss bou bari te gaaw ak touki ak boole la ak ay boroom ndombo tank ak boroom coom.

Niaata Yoon laniou al quran xoup ci aduna ak chaytaane ci jinneyi ak nit yi bagn noo nakh. Te nakh bi mooy fateloola ni yawmiy joulit mouc ak tekhe bis pench nga wara jiital ci leep.

Naniou taxaw tem jeuf nguir tekhe temou tegou ci ngeum gou wer te degueur bougn doul weechoo ak dara. Niou moytou kouniou beugue nakhe ay khar baakh ak ay digou fen, ak khaalis.

Yalna sounou boroom sam niou same reewmi.

wa Salam

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *