Trophées de la femme politique de l’année organisée par le MOJIP France – Une première réussie

La cérémonie des Trophées de la femme politique de l’année, à l’initiative du Mouvement JIGGENI PASTEF France (MOJIP France),  récompense des femmes qui ont mené des actions fortes en faveur de la promotion et du renforcement de l’engagement des femmes en politique, plus précisément, les femmes qui font le lien avec le Sénégal et sa diaspora.

Ce samedi 1er février, le MOJIP France a décerné des trophées à six femmes qui se sont distinguées tout au long de l’année 2019. Il s’agit de :

Mame Diarra FAM, lauréate du trophée « Femme politique de l’année. »
Mame Diarra FAM est député du département Europe du Sud, élue sous la Coalition gagnante Wattu Senegaal (PDS). Surnommée la « Lionne de Milan », sa ville de résidence, elle est vice-présidente de la Fédération des associations du Nord d’Italie. Elle a attaché son nom à la croisade de l’opposition sénégalaise contre le vote de la loi sur le parrainage. Elle est décrite comme l’artisane de la Bérézina subie par la mouvance présidentielle en Italie au référendum du 20 mars 2016.

Dans le cadre de l’affaire des 94 milliards, les députés sénégalais se sont réunis afin de mettre sur pied une commission d’enquête parlementaire, en charge d’auditionner Ousmane Sonko. Le fameux « Sonko est en mission. Laissez-le tranquille » résonne encore aux oreilles de ses collègues et à tout le peuple sénégalais.

Sira Niang Sy, lauréate du trophée « Femme de talent »
Sira travaille dans la lutte contre le blanchiment d’argent dans une banque française. Elle milite chez Pastef depuis 2 ans. Sira fait ses premiers pas dans la section des Hauts-de-Seine avant d’intégrer le secrétariat de Pastef France dans lequel elle est à l’origine de beaucoup d’améliorations dans son fonctionnement. Sira travaille actuellement sur le renouvellement des bureaux des entités de Pastef FRANCE (cellules, sections, secrétariats). Sira est reconnue pour son efficacité et sa discrétion.

Marie Rose Faye, lauréate du trophée « Femme d’influence »
Marie Rose travaille en tant responsable du développement et de la stratégie médicale dans un groupe de santé privé. Elle milite au sein de Pastef depuis 3 ans. Elle a mis en place la cellule de Bordeaux et est membre du bureau de la coordination Pastef France. Elle a participé à l’élaboration du programme de Pastef lors des élections en tant que présidente de la commission Commerce Entrepreneuriat et PME. Elle est actuellement la Coordinatrice du mouvement des cadres de France.

Madame Seynabou Sagna, lauréate du trophée « Femme de COEUR »
Après une carrière de boulangère-pâtissière, Seynabou a actuellement pris sa retraite. Elle est membre de plusieurs associations qui mènent des actions de solidarité à destination de sénégalais établis en France et au Sénégal. Ancienne militante déçue de l’APR, Elle a rejoint Pastef après avoir suivi quelques interventions de Ousmane Sonko. Depuis, elle milite dans le département de Seine-et-Marne et a été élue responsable massification du MOJIP France depuis l’assemblée générale du 07 Décembre 2019. Seynabou est reconnue pour son engagement constant et sa capacité de mobilisation. Elle a toujours la bonne parole à l’endroit des militants et sait trouver les mots pour encourager à garder le cap.

Madame Aïda Sagna, lauréate du trophée « Femme en OR »
Aïda a travaillé dans la restauration pendant 20 ans et est retraitée depuis peu. En 2017, elle intègre Pastef France et milite dans le département de Seine-et-Marne. Comme beaucoup de patriotes de la diaspora, elle est en lien avec une cellule locale dans laquelle elle apporte une contribution de qualité. Aïda est une militante très efficace dans la massification du parti. Femme de l’ombre, elle aime agir dans la discrétion. Aïda considère Pastef comme sa deuxième famille. Infatigable, elle fait preuve de constance dans son engagement.Son seul objectif est d’accompagner la jeunesse de Pastef jusqu’à l’élection du président Ousmane Sonko en 2024, qu’elle surnomme affectueusement « champion ».

Fatou Cissé Goudiaby, lauréate du trophée « Femme engagée »
Fatou est directrice des ressources humaines dans un grand groupe hôtelier de la place. Elle a intégré Pastef en Mai 2018. Fatou milite depuis au sein de la cellule de Nice où elle occupe le poste de responsable massification. On peut dire que Fatou est la mascotte de Pastef. Très connue dans les réseaux sociaux, elle prend ouvertement parti pour militer contre l’injustice sociale et la mal gouvernance qui font régresser le Sénégal d’année en année, avec tous les désagréments que cela peut comporter. Fatou a accompagné le président Ousmane Sonko dans ses déplacements lors de sa tournée européenne. Elle déborde d’imagination et trouve toujours des idées originales pour susciter l’engouement des militants au sujet des questions liées au financement du parti.

Nombreux ont été les participants à cette première édition.
Retour en images sur la grande soirée !

[supsystic-gallery id=5]

[ngg src= »galleries » ids= »5″ display= »basic_thumbnail » thumbnail_crop= »0″]

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *