Menu

Réponse au journal Jeune Afrique suite à sa sortie sur Ousmane SONKO

Bonjour Jeune Afrique. En fait, le titre que vous endossez est sujet à polémique et à problématique. La jeunesse africaine voudrait que vous ayez une posture objective, une posture neutre qui lui permettra de se mirer dans vos prétendues informations.

1 an ago 0 26

Bonjour Jeune Afrique. En fait, le titre que vous endossez est sujet à polémique et à problématique. La jeunesse africaine voudrait que vous ayez une posture objective, une posture neutre qui lui permettra de se mirer dans vos prétendues informations.

Au Sénégal et partout ailleurs, nous avons décidé désormais de promouvoir et de protéger cette nouvelle version de jeunes qui s’illustrent toujours dans un élan patriotique. Nous sommes fiers d’avoir des leaders comme Ousmane SONKO qui sont assujettis à la conviction patriotique pour l’autonomie définitive de l’Afrique contre une sangsue impérialiste persistante. Aujourd’hui, les paradigmes des relations internationales doivent être bâtis sur des bases relativement sincères et mutuelles. Cela atteste que le peuple agité et tourmenté dispose des atouts qui lui permettront de prendre ses responsabilités devant l’histoire pour se faire entendre. Hier, la jeunesse n’avait pas d’outils nécessaires, d’informations suffisantes et fiables pour mieux comprendre vos messages réels et vos intentions.

C’est la raison pour laquelle, vos propagandes politique et économique étaient perçues comme un mythe. Tout le monde vénérait vos plumes mercenaires qui abusaient de nos indulgences. Aujourd’hui, c’est l’ère de la démythification grâce aux progrès scientifiques. Donc, nous vous disons qu’il est temps de comprendre que le sursaut sera sans appel. Nous ferons face à toutes les mesures coercitives susceptibles de compromettre nos espoirs. La jeunesse africaine s’identifie à ces Leaders comme Ousmane SONKO qui aujourd’hui portent nos espoirs. Nous sommes donc suffisamment prêts pour répondre à toutes les interpellations: débat constructif, combat politique entre autres. L’homme ne peut pas vivre sans espoir et notre espoir, en tant que jeunesse africaine, c’est bien sûr Ousmane SONKO et cie.

Le respect de la démocratie passe par le respect de la volonté du peuple. Vive le patriotisme désintéressé, effréné, mais raisonnable.
Merci beaucoup pour votre compréhension.

Landing BADJI
Professeur de Lettres Modernes et poète humaniste !

– Advertisement –
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
– Advertisement –
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x