Pour une démocratie saine (Par Boubacar BA)

Boubacar Ba en réponse à l’article de Abdourahmane Lô de l’APR (paru dans Opera News)

Je me réjouis d’avance de constater que ce message (cliquez-ici), prioritairement destiné aux PATRIOTES du département de Bignona, ait une si grande portée au point de déranger certains manipulateurs de consciences de l’APR. Contrairement à toi qui as volontairement dévié le fondement même de mon texte pour se lancer dans des subterfuges qui ne collent pas à l’esprit de mon analyse, je mettrai à nu une à une les contrevérités contenues dans ton texte.

D’abord, il est incommode de ta part de nous rappeler que Assome Diatta est née au Blouf, nous le savions avant toi. Assome Diatta héroïne du Blouf c’est toi qui nous l’apprends. Ce qui est sûr et certain, elle a été l’héroïne de la fête organisée à son intention par le BBY.

Nulle part dans mon texte je n’ai évoqué la fonction gouvernementale de Assome Diatta. Je parle de sa mission politique qui est un piège à con que nous PATRIOTES du département de Bignona éviterons avec sagesse. Sinon comment admettre que là où ensemble Robert Sagna, Abdoulaye Baldé, Benoît Sambou, Souleymane Jules Diop, Doudou Ka, Landing Savané, Mamadou Lamine Keita, pour ne citer que ceux-là, ont perdu la face, on envoie en lieu et place la jeune et inexpérimentée Assome Diatta pour remédier à la situation. Quant à la déferlante vers Mme Diatta, elle n’existe que dans ton imaginaire. Je te défie d’apporter la preuve, Assome est rentrée bredouille, la gibecière vide à Dakar.

Revenons à l’affirmation selon laquelle l’APR suit une trajectoire de mort politique que j’ai même annoncée pour 2024. Je persiste et je signe pour les raisons suivantes : là où le parti socialiste et le parti démocratique qui ont eu des décennies de vécu politique n’ont pas pu supporter le choc de la perte du pouvoir, ce n’est pas un jeune parti comme l’APR miné par l’affairisme, la concussion, la forfaiture, la mal gouvernance qui va résister au choc.

Maintenant venons au vocabulaire incendiaire que tu as utilisé et qui dénote de ton irresponsabilité et de ton arrogance. « Voie non conventionnelle, cracher du venin », ce sont des mots qui prouvent ton insuffisance et ta pratique moyenâgeuse de la politique. Vous avez toujours exploité le creuset ethnique à des fins politiques. Cette pratique non orthodoxe de faire la politique vous a conduit à inventer la dangereuse expression de titre foncier politique. Au PASTEF notre maturité politique et notre encrage dans la démocratie nous ont permis de dépasser cette bassesse. La politique meurtrière de tendances du parti socialiste nous sert de leçons. Politiquement nous contrôlons parfaitement le département, rien ne nous inquiète.





Pour l’histoire, retiens qu’en 1988, c’est le PDS de Me Abdoulaye Wade qui a battu la liste du parti socialiste conduite par le Dr Daouda Sow. Landing Sané ne s’est jamais présenté à une élection locale, c’était un homme de confiance du Président Abdou Diouf. Landing Savané est le leader politique de l’AJ/PADS et en ce moment il est au HCCT. Robert Sagna a toujours milité à Ziguinchor, il a quitté le parti socialiste pour créer son propre parti. Il réside à Ziguinchor. Tu ne peux pas faire de la politique sans connaître l’histoire politique de ton pays.

Quant à la visite de Assome Diatta que tu as expressément située en début d’hivernage pour dissimuler la vérité selon laquelle elle est venue pour récupérer les bons résultats des VAP, tu sais bien que son meeting tenu dans la salle polyvalente du centre de Réinsertion Sociale de Bignona date du 11 août 2020.

En dernier ressort, le PASTEF et le Président Ousmane Sonko sont dans une dynamique ascendante que vous ne pouvez pas arrêter. Le PASTEF fait peur par la qualité de ses idées. Le PASTEF fait peur par l’incorruptibilité et la probité du Président Ousmane Sonko. L’APR restera toujours cloué au sol par la pesanteur de la corruption et sera toujours en déphasage avec la réalité tant qu’il sera alimenté en idées par de vieilles batteries socialistes dont l’anachronisme politique n’est plus à démontrer.

Boubacar Ba
Bignona, Conseil des Sages de PASTEF

A lire : Aminata Assome Diatta en mission commandée (Par Boubacar Ba)

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *