Non, tu ne peux pas ravaler tes vomis !(Par Ansou Sambou)

Tu avais laissé entendre à la SEN TV que « ceux qui dirigent l’armée sénégalaise d’aujourd’hui, n’ont pas leur place au marché sandaga ». Cette déclaration date d’il y’a seulement quelques mois.

Depuis ta démission de l’armée sénégalaise, tu jettes ton mépris sur tous et traites tout le monde d’incompétents. «Ceci n’est pas une armée ! », disais-tu en direction de notre armée nationale. Tu as traité de nuls, les autorités militaires actuelles.





Pour rappel, tu as tenté de récolter des parrainages pour l’élection présidentielle de 2019, mais en vain. T’as échoué, faute de parrainages suffisants. N’est-ce pas là un défaut de légitimité populaire ? Tu peux donc mesurer combien de fois tu es loin de l’objectif.

Tu avais dit combattre le système et même avoué t’allier aux candidats anti système, mais c’est avec une grande surprise que tu as soutenu un candidat que tu avais classé parmi les « systémards ». Et pourtant, personne n’en a fait un débat.

Aujourd’hui, sans le citer, tu diabolises Ousmane SONKO en ces termes : «méfiez-vous d’un candidat qui parle du CFA et de l’armée française».

Je voulais te dire que nous ne sommes pas tes égaux ! Nous avons réussi partout où t’as échoué.
Je voudrai te dire que voilà six (06) ans que nous sommes dans l’arène politique.
Nous avons croisé le fer avec tous les mastodontes et les mammouths dinosauriens de classe politique du pays.
Nous ne nous sommes pas limités à de simples déclarations et conclusions hâtives pour en arriver là où nous sommes.
Nous avons bataillé avec courage, dignité, discipline dans un contexte de politique alimentaire qui a fini d’infecter le pays.

Capitaine, laisse-moi te dire que PASTEF s’en fout d’être 2ème ou 3ème ! Ce que PASTEF ambitionne est bien plus grand que ça ! Nous avons comme ambition, de libérer le pays et par voie de conséquence, le continent.

Nous aurions été 2ème de cette frauduleuse élection, le peuple aurait imposé un second tour car il suffisait que notre coalition déclare son désaccord sur les résultats pour que les sénégalais se révoltent pour réclamer un second tour.

Si tu veux devenir une voix porteuse dans ce pays, tu n’as qu’à te frayer ton chemin en fondant un grand Parti comme le nôtre. Tu ne peux déclarer la guerre au système et vouloir combattre, critiquer ceux qui combattent le système.
Les méthodes et les démarches peuvent différer mais l’objectif doit rester le même. À moins que tu aies d’autres intentions.

Je t’ai cité dans mon ouvrage à paraître non pour te glorifier mais pour relater des faits. J’avoue avec regret que tu as déçu énormément des sénégalais comme moi. Mais j’ai tellement reçu des marteaux que je suis blindé à tout ça.

Fais ton chemin et laisse nous tranquille !

PS: je préfère un militaire qui est passé par Bango pour devenir capitaine voire général que quelqu’un qui a fait une école militaire française, aussi prestigieuse soit-elle.

Ansou SAMBOU,

panafricain convaincu et militant politique




Partager

3 commentaires

  1. « Je préfère un militaire qui est passé par bango pour devenir capitaine voir même général que quelqu’un qui a fait une école française, aussi même prestigieuse soit-elle. »

    Mon frère ce passage que tu vient de citer me plaît bcp…❤️🌹❤️

    1. Franchement même j’apprecie beaucoup ce massage frere cet ex capitaine est un minable et vaut rien c’est un vendu un fils du colon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *