Le Sénégal de Macky Sall, bienvenue en Absurdistan (Par Ahma Ndiaye)

Politique, éducation, économie, santé, emploi des jeunes, tous ces domaines ci décisifs pour que l’individu pusse vivre dignement et s’épanouir, sont tous à genoux dans l’Absurdistan qu’est devenu le Sénégal sous le régime médiocre de Macky Sall.

Le Sénégal est devenu un Absurdistan, car l’écart entre les discours, les chiffres et les affirmations du régime en place, sont en déphasage total avec la réalité que vivent les sénégalais.

Dans les normes, un pays qui connait les croissances dont le Sénégal se vante, devrait aussi constater une progression en termes de bien-être de ses populations. Mais à quoi sert une croissance quand la pauvreté et le chômage évoluent aussi crescendo que cette croissance fictive ? L’économie du Sénégal est malade d’une forte présence étrangère, installée par le régime du président Macky Sall. Quand on scrute de près ces firmes étrangères, maitres de l’économie sénégalaise, force est de reconnaitre que très souvent on importe un Know-How que des professionnels Sénégalais peuvent bel et bien fournir, notamment souvent dans le bâtiment, le textile, la télécommunication et j’en passe. Au lieu de propulser ses potentiels champions, le régime importe des tyrans économiques. C’est encore plus aberrant, que ces partenariats étrangers sont souvent basés sur un principe du « Win-Lose » au lieu du « Win-Win » ce qui explique pourquoi les retombés de la croissance du Sénégal se retrouvent en France, en Chine, en Turquie etc… une absurdité.

Sénégal, un pays où 70% de la population a moins de 30 ans, cette jeunesse est un atout de taille pour relever les défis de l’émergence. Mais une telle jeunesse, entre les mains d’un pouvoir sans vision qui n’en fait pas sa priorité, devient une faiblesse au lieu d’un atout. L’éducation devrait être la priorité absolue du Sénégal, s’il aspire vraiment à l’émergence, et valoriser ainsi ce capital humain pour en faire un levier de développement. Après huit années à la tête de l’état, Macky Sall entretient encore 6000 abris provisoires, des écoles en état de délabrement, les étudiants en grève permanente faute de conditions d’études minimales, le taux de réussite au baccalauréat en 2019 est à 37,7% … une absurdité !

Le régime du président Macky Sall a dépensé 307 milliards pour l’achat de véhicules administratifs, pendant que nos femmes meurent de cancer, faute d’appareils de radiothérapie qui coutent 4 Milliards de FCFA . Macky Sall, qui s’indigne des dépenses pour le parc de l’administration, roule lui-même en Maybachs (au pluriel), dans un pays comme le Sénégal, voilà un président qui prêche l’eau et boit lui-même du vin … une absurdité.

Au Sénégal on construit des stades à 156 milliards pour amadouer la jeunesse, pendant que les hôpitaux sont mal équipés, les zones rurales privées d’infrastructures sanitaires, l’éducation est en panne et le chômage continue de croitre … une absurdité.

Et le TER, cette bêtise en fer, symbole de l’échec du régime du président Sall, un fiasco sans commune mesure. Plus de mille milliards du contribuable mal investit, par un régime médiocre, incompétent, sans vision ni priorité! Une absurdité !

Le Sénégal de Macky Sall… bienvenue en Absurdistan !

Patriotiquement
Ahma Ndiaye

Partager

Un commentaire

  1. Un constat sans complaisance d’une sociéte et régime en déliquescence totale.
    Ce combat est celui du peuple sénégalais et personne ne le fera à sa place.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *