Le plus jeune maire du moment et de l’histoire politique du Pakao, Kemo Drame balise.

En 2021, le premier déclic a été d’investir un jeune d’à peine 30 ans candidat à la mairie pour le compte de PASTEF.
Il sera confirmé par la commission d’investitures de la Coalition Yewwi Askan Wi . Un fait inédit au Pakao. Des six communes de la zone, ce jeune militant de PASTEF était le seul candidat encore étudiant.

Titulaire d’un master 2 en Archéologie, Préhistoire et Histoire médiévale à l’UCAD, le jeune Kemo a d’abord vu l’université de Dakar lui refuser l’accès puisqu’il n’avait pas été orienté au début.
Un collectif des étudiants non orientés naîtra et il sera son coordonnateur. Après plusieurs semaines de lutte, il arrache son orientation au département d’histoire où il va obtenir sa licence 3 en Archéologie.

En 2017, il obtient son attestation de master 1 en archéologie, préhistoire et Histoire médiévale.
Persévérant et avide de connaissances, le jeune étudiant va poursuivre ses études en Management et Gestion des Projets à l’Institut supérieur d’études en gestion (ISEG) où il obtient un master 2.
Ce diplôme en poche, l’ambitieux fils du Pakao va retourner au département d’histoire pour y faire son master 2 d’archéologie, préhistoire et Histoire médiévale en 2021. Il est d’ailleurs en train de rédiger son mémoire de master.

Malgré toute cette labeur, Kemo n’avait pas que privilégié les études; il a été président de l’Amicale des étudiants ressortissants du Pakao de 2014 à 2015.
Très engagé sur le terrain syndical, le jeune maire a été président de la commission pédagogique de l’Amicale des étudiants de la faculté des lettres à l’UCAD.
Il était coordonnateur de la liste syndicale multicolore.

En 2020 déjà, Kemo était devenu directeur et propriétaire d’une agence immobilière implantée à Dakar et dénommée « LE CASA-HORIZON ».
Conscient qu’il est issu d’une communauté qui n’a d’option que l’immigration, il a saisi l’opportunité de gérer les biens immobiliers des expatriés du Pakao et du Sénégal.

Nous espérons que cette flair qu’il a dans l’entrepreneuriat va se matérialiser dans sa gestion de la commune de SAKAR.

Avec son élection, Kemo a balisé le terrain aux jeunes de cette zone (Pakao) qui a toujours privilégié l’âge, l’expérience de la vie, le droit d’aînesse au détriment de la jeunesse jugée inexpérimentée.

Le monde évolue, l’arène politique s’ouvre et c’est aux jeunes de l’investir, mais avec des idées, une vision et un programme.

Ousmane SONKO Barthelemy DIAS l’Officiel , Dr Babacar Diop , Khadija Mahecor Diouf Cheikh Aliou Beye , sont de parfaits exemples.

Ansou SAMBOU, membre de PASTEF et yewwi askanwi et auteur de l’ouvrage: L’alternance politique au Sénégal, récit d’une rupture

Un commentaire

  1. Salam aleykum

    Mr Sambou .

    Ce changement rapide laissera une marque indélébile dans la politique de Pakao comme disait notre PAPA FA BOUNA DRAME fut chef de village  » Vous mettez du miel dans nos oreilles maintenant mettez le dans la bouche pour goûter si c’est sucré  »

    Bonne suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.