Honneurs et hommages aux enseignants

Les gardiens de la mémoire collective, ils ne nous ont pas juste transmis du savoir, ils ont contribué avec nos parents à faire de nous des êtres humains.

Ils ont fait de nous des sénégalais parce que si nous aimons ce pays, c’est parce qu’ils nous appris à l’aimer et à respecter les valeurs qui servent de socles à sa viabilité et à sa grandeur.

Les bons hommes d’État sont ceux qui investissent dans le système éducatif de leur pays.

Cela, Miltod Friedman,le père de l’ultra libéralisme l’a compris dans son célèbre ouvrage ( Capital et Liberté. 1952) dans lequel il proposa que l’éducation soit exclue du groupe de biens à valeur marchande et d’en faire un service public qui doit demeurer gratuit.

Si nous voulons améliorer notre classement dans l’indice de développement humain ( IDH) , il faudra que le gouvernement cesse son dilatoire et son manque de respect envers ce prestigieux ordre social.

Merci à ce corps social pour les sacrifices consentis afin de susciter au niveau de la population une conscience de libération nationale dont le point culminant fut les événements de la place Protée de 1958.Car il faut le souligner, s’il y avait pas une École Normal William Ponty, cette conscience tarderait à naître dans la tête des populations de la SénéGambie. (Cf Prof Boubacar Niane in élites par procuration)

Vive l’éducation pour que naisse enfin la République du Sénégal.

Free Babacar Diop_ Free Guy and Co.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *