Football au Sénégal : Faut-il mentir sur son âge pour devenir professionnel en Europe ?

Dans une interview publiée par IGFM, Guirane NDAW, international sénégalais, aujourd’hui âgé de 35 ans, du moins officiellement, avoue avoir menti sur son âge pour faire carrière en Europe. L’affaire fait déjà grand bruit en France où il a passé la plus grande partie de sa carrière et la vidéo dans laquelle il s’est exprimé a été retirée des sites et réseaux sociaux.

Pas grand monde ne doute de cette annonce puisque cette pratique est réputée dans « les milieux autorisés » comme dirait Coluche, et régulièrement sur les plateaux de télévision en Europe et dans les journaux sportifs la question est posée avec des réponses le plus souvent évasives parce que délicates surtout quand on est encore en activité, ou simplement parque qu’on est soit même pas concerné.

Guy Roux, ancien entraineur de AJ Auxerre, ajoutait souvent à l’âge officiel la « TVA » pour faire allusion à ce mensonge sur l’âge.

La question que l’on peut se poser est pour quel intérêt Guirane NDAW était-il obligé de donner cette information et surtout la rendre publique sur les réseaux sociaux, d’autant plus que la polémique sur la fraude à l’âge, par son intermédiaire, va encore être relancée avec des commentaires et interprétations parfois douteuses et choquantes. L’autre question est : est-ce réellement « 99% des joueurs sénégalais » évoluant en Europe ont diminué leur âge comme il le prétend ? Un doute raisonnable peut-être permis puisque la génération des Jules Bocandé n’avait pas les mêmes pratiques et les mêmes facilités de fraude que celle des Guirane Ndaw, qui n’a pas du tout les mêmes que celle des Moussa Wagué. On peut penser qu’il y a actuellement beaucoup moins de fraudes sur l’âge qu’il y 30 ans.

Notons aussi que s’il n’était pas rare de voir des footballeurs mentir à propos de leur âge pour intégrer des clubs professionnels, c’est le plus souvent avec la complicité des agents et dirigeants qui y trouvaient leu compte face à la concurrence féroce à la recherche des perles rares. Ce d’autant plus qu’aux âges jeunes, des tests étaient en capacité de révéler que des âges étaient plus avancés que ceux requis et annoncés. Hypocrisie quand tu nous tiens.

Abdou SONKO

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *