Covid-19 et Sécurité humaine

Ces jeunes qui manifestent, c’est juste pour défier l’autorité publique. On l’a vu dès les premières heures du couvre-feu et sans aucun rapport avec le secteur du transport ni n’importe quel autre secteur.

Cela ne doit pas cacher les vrais enjeux liés aux mesures de restrictions notamment la précarité qui augmente dans la durée pour des couches sociales parmi les plus vulnérables et aussi l’émergence de nouveaux pauvres ou nécessiteux en raison de la perte totale ou partielle de revenus essentiels.

Il ne sert à rien de jeter de l’huile sur le feu et de pousser des jeunes à confronter les FDS. En revanche, il revient au gouvernement, sans monter des signes de faiblesse, ni rester sourd à revendications légitimes, de procéder aux réajustements nécessaires et de bien communiquer à ce sujet.

Disons donc que la réponse du décideur public doit consister à prêter plus d’attention aux nécessités économiques pour des populations, qui pour la majorité, vivent le jour au jour tout en ne relâchant pas du côté de l’impératif de santé publique en rapport avec la Covid-19 qui ne recule pas dans le pays.

C’est à travers un dialogue régulier et inclusif avec les secteurs, les filières, les métiers et les collectivités territoriales que les meilleures options de gouvernance du pays en contexte de Covid-19 pourront ressortir. A cette fin, il serait pertinent de mettre les mesures de lutte contre la Covid-19 dans une approche plus globale de Sécurité humaine.

wa Salam

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *