Coronavirus : D’où vient l’expression « mise en quarantaine » ?

A propos du Coronavirus, on compte de plus en plus de cas et de décès dans le monde et plusieurs pays sont de plus en plus touchés avec des villes entières mises en quarantaine (11 en Italie atuellement).

Le professeur Marc Lipsitch, épidémiologiste à l’université américaine de Harvard, prédit que, d’ici un an, 40% à 70% de personnes dans le monde seront infectées sans avoir de maladie grave ni de symptôme. C’est donc dire que ces porteurs du virus ne seront pas détectables et que la pandémie sera difficilement arrêtée.

D’où vient l’expression « mise en quarantaine » ?

Placer en «quarantaine» c’est isoler des malades, des animaux ou des produits, pour éviter qu’ils ne transmettent une maladie. Le terme et la pratique sont apparus au Moyen Age. L’Europe, confrontée à une terrible épidémie de peste noire, se protège en obligeant les personnes venant de régions où la maladie sévit, à rester pendant un mois à bord de leur navire au large ou sur une île proche pour s’y purger.

La mesure se révèle efficace. Elle a ensuite été reproduite dans d’autres villes, en particulier par Venise quelques décennies plus tard. La ville a alors décidé d’allonger cette période d’isolement à quarante jours. Une durée qui a donné naissance à l’expression actuelle.

Abdou SONKO

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *