L’ injure est un fait connu de manière relativement différente de toutes les sociétés. Dans bon nombre de sociétés traditionnelles sénégalaises, existent des catégories socioprofessionnelles réputées par leur propension à verser dans l’injure. L’injure est également autorisée ou tolérée dans certaines circonstances (comme le mariage) et à des personnes jugéesLire la suite

Il apparait très clairement que l’engagement politique de PASTEF et de son leader Ousmane Sonko reste centré sur le combat contre le système, j’allais dire le système vicieux qui préside à nos destinées depuis l’accession de notre pays à la souveraineté internationale. Mais, depuis un certain temps, certaines voix s’élèventLire la suite

Les injures, insultes, menaces de mort et autres propos haineux en ligne, loin de constituer une problématique sénégalo-sénégalaise, inquiètent le monde entier qui assiste presque impuissant à leur prolifération. Cette montée des discours haineux sur Internet et notamment sur les réseaux sociaux s’explique en partie par la facilité de communiquerLire la suite

« A quarante ans, on est à la vieillesse de la jeunesse et à cinquante ans, on est à la jeunesse de la vieillesse », écrivait Victor Hugo, monstre de la poésie française. Aujourd’hui, la date du 4 avril 2020, notre nation fête ses 61 ans d’indépendance, dans une ambiance maussade etLire la suite

Des étudiants qui se bagarrent entre eux pour des questions syndicales ou politiques n’est pas chose nouvelle à l’UCAD. Des actes certes déplorables mais compréhensibles si l’on sait que la motivation de l’engagement syndicale de la majorité des représentants des étudiants est plus guidée par des besoins pécuniaires que leLire la suite

J’ai lu la chronique du 22 mars 2021 de Madiambal Diagne sous le titre ‘’ Le prix de l’honneur d’un fils de Casamance’’. Chaque organe de presse a le droit d’avoir sa ligne éditoriale, et de choisir son camp politique. Mais dire ou écrire des contre-vérités qui peuvent nuire àLire la suite

Analyser la sortie, ce lundi 22 mars 2021, de l’article intitulé « Le prix de l’honneur d’un fils de Casamance », uniquement sous l’angle de la malhonnêteté intellectuelle de son auteur, c’est sous-estimer le niveau d’aveuglement des proches de Macky Sall à la suite des derniers évènements qui ont secouésLire la suite

Rwanda 1994, on se souvient encore des peu de mots qui ont été retransmis par la Radio des Milles Collines et qui ont fait basculer ce pays dans une guerre civile entre Hutus et Tutsies. Bilan de cette tragédie : plus de 1.074.017 morts rwandais (https://reliefweb.int/report/rwanda/rwandagénocide-plus-dun-million-de-morts-bilan-officiel). Sénégal 2021, l’époque etLire la suite