Au lieu de s’attaquer au virus, ils s’attaquent au Pdt SONKO(El Malick Ndiaye)

Voilà où l’incompétence et la politisation à outrance mènent. Diouf Sarr and Co devraient avoir suffisamment à faire en ce moment avec ce variant Delta qui menace la vie des Sénégalais. Mais les voilà en train de vouloir transformer leur échec en un combat politique. Je leur rappelle que leur ennemi actuel s’appelle COVID-19 et non Ousmane SONKO.

Le coupable de cette tension sanitaire n’est personne d’autre que celui qui:
– a attendu 9 ans pour construire 4 hôpitaux (non-fonctionnels)
– a préféré mettre 1.500 milliards dans un train, depenses non essentielles, dès le début de son 1er mandat.

– a préféré se payer un luxe volant à 60 milliards, somme qui pouvait acheter 2000 lits de réanimation.
Le coupable c’est leur « BOSS » qui entretient, par la jouissance du pouvoir, une clientèle politique à travers des institutions stériles et budgétivores (CESE, HCCT…) au détriment de la santé des populations.

Diouf Sarr et compagnie doivent savoir que le seul tcoupable, c’est cet homme insouciant qui a été alerté par les services de santé au mois de mai de la présence du variant Delta mais qui n’a respecté aucune mesures sanitaires en transportant les Sénégalais dans des cars pour circuler dans le pays, propageant par ricochet le virus à la vitesse grand V . Voilà le virus politique et ses variants coxeurs.

La posture du Président SONKO nous rassure. Les grands hommes ne désertent jamais leurs responsabilités et assument toujours leur position. L’exercice auquel il s’est livré hier témoigne encore de sa rigueur et sa constance dans sa démarche politique à savoir :
1.évaluer la situation par le biais d’une documentation toujours officielle et d’une consultation de spécialistes;
2.situer les responsabilités pour qu’il n’y ait pas confusion de rôles
3.proposer des actions concrètes, gage d’une issue prometteuse.

Pourquoi en vouloir au Président Ousmane Sonko? En plus de propositions, toutes pertinentes, il a exposé au grand jour l’échec d’un régime incompétent et méprisant. Les chiffres parlent d’eux mêmes
– 8ème de la zone CEDEAO avec un taux de test par rapport à la population de 3.54%
– 2ème de la zone CEDEAO avec un taux de positivité de 8.56%
– 5ème de la zone CEDEAO avec un taux de décès de 2,34%

Les Sénégalais n’ont pas été déçus en lui tendant une oreille attentive hier. Et il en sera ainsi jusqu’à son installation officielle à la magistrature suprême en 2024 inchallah.

A ceux qui font semblant d’oublier, l’histoire a déjà retenu que Diouf Sarr a été le ministre du faux : faux médicaments, faux médecins, faux No2 gestion covid

Voilà son héritage au secteur de la santé.

Nous avons décidé de ne pas suivre Macky Sall et ses ouailles dans leur irresponsabilité. Ainsi nous invitons nos compatriotes à suivre les instructions sanitaires dont le respect des mesures barrières.

#PasteefuXeexCorona

El Malick Ndiaye
Secrétaire National à la Communication de PASTEF
Coordonnateur de PASTEF Département de Linguère

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *