Aider la Chine et lui demander des comptes

Envoyer de l’aide médicale à la Chine comme l’ont fait la Malaisie et la Turquie, c’est mieux pour l’image de l’islam que de spéculer sur un châtiment divin. Sauver une vie dit le Coran est comme sauver toute l’humanité. C’est aussi une bonne opportunité pour demander aux autorités chinoises de revoir le traitement du dossier des ouïghours musulmans.

Comme je l’ai déjà dit, la Conférence Islamique ou la Ligue islamique mondiale peuvent trouver une solution à cette question par des discussions basées sur une diplomatie intelligente et responsable. Quand la turquie s’est intéressée au cas des rohyngas, les massacres ont arrêté et les autorités birmanes sont en train de rendre compte et savent qu’elles sont surveillées de près.

La Chine ne pourra pas fuir ses responsabilités sur cette question durablement. Mais, les pseudo théologiens et autres exégètes autoproclamés du Coran sont en train d’embrouiller les gens sur cette question.

Dommage.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *