Un peuple, un but, par moment…

Corona n’a pas fini de dévoiler toutes ces facettes depuis son arrivée sous le keepar. Il fait des victimes à l’autre bout de la planète, sous le soleil keeparois, il est capable de miracles et réussir là où beaucoup d’initiatives ont échoué. Par exemple, il n’y a que corona qui peut réunir Grand Pasteefu et Djimbory dans une même salle pour une discussion de plus de 30mn.

Corona a fait converger les désirs et les volontés des deux doomu baay vers un tête-à-tête historique. Mara, ancien homme fort des lieux entre 2000 et 2004, y revient pour nous servir, à sa sortie d’audience, une de ses paraboles qu’il aime bien garder au chaud pour les circonstances du genre. Y’en a marre qui a souvent marre de Djimbory était de la partie aussi. On se souviendra encore de ces cortèges folkloriques et de ce ballet des nostalgiques de la maison blanche qui nous rappellent bien le format du défilé du 4 avril. On aimerait bien les entendre décliner leurs observations et contre-propositions sur les mesures prises pour combattre le corona. Ou bien le besoin était juste de dire «j’y étais moi aussi» ?

Des miracles, il y’en a aussi du côté des comportements sociaux. L’hygiène devient la règle, les surcharges dans les transports publics disparaissent comme par magie, le travail à distance subitement possible pour les secteurs où on le pensait impossible, tout le monde chez soi à 20h, et bien d’autres habitudes qui changent en ces temps de coups de liif, que dis-je, couvre-feu.

En plus de décider de la fermeture des mosquées et chapelles, corona nous chope nos programmes télé en prime time et va nous priver le fameux ngalakh, un ingrédient qui cimente la cohabitation religieuse sous le keepar. Corona unit dans les actes sociaux mais divise dans les opinions scientifiques, à l’image de ce duel trop quinine entre Ndiaye et Raoult, prolongé sur la toile par leurs fans clubs respectifs. Les divergences font légion dans la science, elles ne doivent pas être problématiques mais elles doivent être thématiques pour faire avancer la recherche. Seulement, on doit éviter d’injecter la politique dans les tissus de la recherche. Les résultats peuvent être faux comme ceux délivrés par notre talentueux et hyper diplômé « Dr Samba ». Quel culotté ce gars !

Surveillons bien la CCR marron-beige, ils gardent probablement le scientifique qui va délivrer le monde en proposant le vaccin contre corona.

Restez bien chez vous sous le keepar !

 

CitizenLY

Partager

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *