STOP – PAUSE – RÉFLÉCHIR – RECULER – SAUTER

A mes chers adversaires politiques qui soutiennent le pouvoir actuel, ce petit message est pour vous.

Tout d’abord, je vous respecte et JE ne me sens ni supérieur, ni plus intelligent que vous, en aucun cas. Nous partageons le même pays, vous n’êtes pas mes ennemis.

Ce Coronavirus, COVID19, nous espérons tous, qu’il ne fasse qu’un petit passage au Sénégal et en Afrique, et qu’il y ait beaucoup plus de peur que de mal. Nous le souhaitons. Qu’Allah nous protège, Ameen.

Cependant, nous sommes potentiellement devant une épreuve très difficile pour notre pays.

Malgré la communication rassurante de notre gouvernement, en tant que citoyens sénégalais, nous nous sentons quand même très faibles devant cette situation.

Notre président de la république a avoué publiquement l’incapacité du Sénégal à gérer ce genre de problème. Nous n’avons même pas les moyens de rapatrier moins d’une *quinzaine* de Sénégalais.

Ceux qui travaillent dans les hôpitaux avouent un manque terrible de matériels, de préparation et de places si jamais ce virus se révèle aussi virulent dans notre pays qu’en Italie par exemple.

Une communication est faite sur la détection des potentiels cas de COVID19, mais c’est une goutte d’eau dans la mer. Supposons que nous détections (que Dieu nous en garde) 200, 1000, 2000 cas, que faisons-nous ? *Quelle est la capacité d’accueil de nos hôpitaux, principalement l’hôpital « le Dantec » et l’hôpital « Principal »?*

Nos médecins et pharmaciens ont-ils le matériel nécessaire pour se protéger eux-mêmes (combinaisons, masques, produits d’hygiène), sans parler de la population qui souffre de manque élémentaire d’eau ?

Il est très bien de faire de la prévention même si pour ce coup-ci, ça a été très tardif. Mais une prévention reste une prévention, il s’agit maintenant de se préparer à affronter le pire tout en priant fort que cela n’arrive jamais.

Tout ça pour dire, dans tous les cas, n’est-il pas temps de se poser maintenant la question des priorités de notre population ?

Il n’est pas trop tard pour annuler la construction du stade à 150 milliards et le remplacer par le plus grand Centre Hospitalier Universitaire du continent Africain, un centre où l’on retrouvera un hôpital avec les meilleures normes, une zone de quarantaine ultra performante, un laboratoire de recherche sur les maladies *infectieuses*, de la rétro-ingénierie de médicament, etc.

Pourquoi ne pas investir, dès maintenant, sur un groupe de travail qui réfléchira sur la capacité de la chine à construire un hôpital en 10 jours et essayer d’avoir la même connaissance au cas où?

Pourquoi ne pas se préparer dès maintenant à la prochaine pandémie, en espérant que le coronavirus ne soit qu’un avertissement ?

Il ne s’agit pas de continuer nos bas sujets politiques et vaquer à nos anciennes occupations dans le cas où ce virus s’avère être moins grave. Il est temps de gérer des sujets de très haut niveau. D’y croire et de s’y atteler pour avoir des résultats concrets.

OUI STOP, RÉFLÉCHISSONS, RECULONS POUR MIEUX SAUTER….

Annulez tout simplement tous les projets démagogiques initiés par ce gouvernement et réfléchissons aux réelles priorités pour notre peuple.
Allouons cet argent à ces priorités. Ce n’est pas trop tard.

Avec tout mon respect.
Vive le Sénégal 🇸🇳🇸🇳🇸🇳
Mandiaye DIALLO

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *