Pour la vérité pour le Sénégal, quoiqu’il advienne!

L’une des forces d’inertie, parmi tant d’autres, qui empêche notre cher Sénégal, de se retrouver et de faire face à ses démons est le rapport que chacun a avec la vérité.

Tous les jours, nous observons les « pompiers pyromanes » qui font appel au Maslaha, kolëré, Mbokk. Concepts galvaudés sous nos cieux et utilisés comme ingrédients à toutes les sauces pour atténuer la colère d’une population laissée à elle-même. Autrement dit, on s’en sert comme d’une injection anesthésiante pour prévenir une colère populaire qui sera fatale à ceux qui maintiennent le Sénégal dans la boue.

Il n’y a pas pire crime et pire violence que l’injustice sociale. Les « promoteurs » complotistes du Sénégal « dëkku jàmm la » doivent naturellement savoir qu’une paix n’est guère durable si elle se construit dans le mensonge et l’injustice sociale.

L’histoire montre que ces deux variables ne résistent jamais au temps. Dans ce Sénégal de 2020, chaque Sénégalais a dans sa famille ou entourage un membre en détresse du fait d’une minorité de personne qui accapare le fruit du labeur d’une majorité de bañ katt. « bu ñu bëgge Senegaal wey di nekk dëkku jamm nanu teg sunu tank fiko maam tegoon, ñeme dëgg, nangoo liggey ñaqq jariñu ».





Contrairement à ce que beaucoup pensent ou tentent d’imposer comme code conduite, la politique n’est pas ignoble, elle n’est pas mauvaise et tous les politiciens ne sont pas pareils.

La politique est une science noble, un sacerdoce, une vocation, une aspiration qui pousse l’homme qui la pratique à s’oublier et s’élever au-delà de sa propre personne afin d’épouser le «NOUS » , le commun, l’intérêt général.

PASTEF est né et s’est construit dans ce moule en érigeant le patriotisme comme étendard (patriote et fier) l’éthique comme viatique (dire la vérité, et agir dans la vérité même dans la solitude), le travail comme valeur sacrée (une exigence pour tout patriote), la Fraternité comme démarche (être une solution pour son prochain).

  • Patriotes, n’ayez pas peur de la vérité, ayez peur du mensonge et de l’hypocrisie.
  • Patriotes n’ayez pas peur du combat pour la liberté de votre patrie, il n’y a pas plus riche que celui qui est libre de choisir pour lui-même.
  • Patriotes n’ayez pas peur de l’adversité, cela vous pousse à mieux faire et à bien faire pour la patrie.

Au demeurant nous sommes tous Sénégalais et au final seul le Sénégal compte.

Patriotes et fiers !

Le don de soi pour la PATRIE !

El Malick NDIAYE
Membre du COPIL de PASTEF
Secrétaire National à la Communication

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *