Ousmane Sonko, notre bouclier face au mercantilisme politique!

Aux porteurs de valises de tromperies commis pour barrer la route à Ousmane Sonko en Casamance,
Aux « Cadres en finance, Ingénieurs machins »,
Aux retraités, recyclés pour reconquérir des villages, communes ou grandes villes du Sud,
Aux opposants assermentés et validés par le système qu’ils sont sensés opposer,
Aux Ministres et Ministres-Conseillers en Rien,
À leurs porteurs de valises et applaudisseurs au gré des Fonds Politiques du Haut Conseil des Collectivités Territoriales (HCCT), du Président de ce qui devrait être l’Assemblée Nationale du Sénégal, du Locataire du Siège du Représentant de Macron au Sénégal, du Conseil Economique, Social et Environnemental (CESE),
Et à tout le Reste du Reste,
Aux parlementaires devenus distributeurs de semences,

Au Sénégal, le terme POLITIQUE a toujours rimé avec: le mensonge, le trafic d’influence,la gabegie, le népotisme, le clientélisme, la tromperie, les rapports transactionnelles sur la base du nombre de bêtes politiques abreuvées dans les mares d’une localité et échangées contre des nominations politiques au sein de l’Association des Malfaiteurs.

C’est cette forme de traite dégoûtante qui a longtemps caractérisé les relations entre nos parents, grands frères et grandes sœurs, et cette espèce d’individus cités ci-haut.  Tant que cette collaboration déceptive et humiliante n’affecte pas substantiellement le tissu social dont la jeunesse constitue l’essentiel, cette dernière afficherait toujours cette nonchalance pour le moins coupable. Cette dernière hypothèse est malheureusement le reflet de la situation dans laquelle nous nous trouvons aujourd’hui.





Le Sénégal n’est, hélas, l’un des 25 pays les plus pauvres au monde que pour ceux qui ne font pas partie de l’espèce d’individus sus-cités, de l’écrasante majorité de la jeunesse, de l’écrasante majorité de ceux qui vivent en milieu rural, de l’écrasante majorité des sinistrés de ce dont il est question aujourd’hui, etc.

C’est dans cet unique contexte qu’il faut placer ces courtiers d’influence tantôt habillés en Ministre du Commerce, d’une époque révolue, tantôt en Ingénieur machin et armé d’une lettre de motivation dont l’argument phare est d’accuser Ousmane Sonko de pyromane, d’agent de la division. Ces énergumènes pensent être dotés de capacités de tromper et de distraire, à même, de métamorphoser la vérité en fausseté et vice versa.

Mr Driss Junior Diallo et Mme le Ministre de…, que proposez-vous pour résoudre la Crise Casamançaise, à part dire que le Président Macky Sall… efforts conjugués? Et à quel temps? Qu’avez-vous, vous et votre Empereur atteint de la maladie du sommeil, fait pour nous éviter cette calamité de stagnation des eaux à Ziguinchor, à fortiori soulager les victimes des inondations de cet hivernage? Des maisons s’écroulent pendant que vous prépariez ces opérations de charme qui ne sont qu’abjecte masturbation politique sur nous?

Mr Driss Junior Diallo et Mme le Ministre du…., pour rappel, Ousmane a la confiance de près d’1 million de sénégalais, d’après les chiffres que votre Grand Cuisinier nous a servis le 24 février 2019! Et vous n’êtes que des porteurs de valises d’illusions à l’instar de tous les fils et filles du Sud enrollés dans cette mafia pour essayer de ralentir notre élan, qui est à une vitesse exponentielle vers l’affranchissement total.

Nous avons aperçu le bout du tunnel Que nul ne peut nous faire croire à quelque chose d’autre. Nous dirons à tous que Ousmane Sonko est le bouclier face à vos transactions, source de notre malheur. Quant à son plaidoyer pour ces jeunes arrêtés dans des conditions que lui, en tant que représentant du peuple, estime qu’elles mériteraient des interrogations, je pense que votre ignorance et votre zèle vous mènent sur un terrain que vous trouverez très épineux.

Oui, Ousmane Sonko est bel et bien dans son rôle et a le droit de s’y prononcer!

Séparation des pouvoirs après les feuilletons, Juge Kandji Election Yayi Alaboni, Khalifa Sall ou l’Extraordinaire Guy Marius Sagna, mon œil!

Pour finir, nous vous attendons de pied ferme à Ziguinchor pour le show! Mais résolvez d’abord l’équation Bulldozer transhuman en panne qui a fini de faire de la Mairie de Ziguinchor un Luma/Agence de recrutement d’une colonie budgétivore d’applaudisseurs.

Vous nous direz comment serait-il possible de gérer les affaires de la Commune de Ziguinchor avec une masse salariale bien supérieure à votre capacité de mobilisation des ressources globales de la Commune.

Ce qui est sûr, c’est qu’entre Ousmane Sonko et nous, les dignes fils et filles de la Casamance, c’est une affaire d’admiration, respect, reconnaissance de ses Compétences et surtout LOVE! Duñu ko wethio akk ken, ilahi yawmidine!

Oumar Djiba
PASTEF THIONCK-ESSYL

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *