Mariama, martyre de Pastef dans son combat politique. Nous ne l’oublierons jamais !(Par ansou Sané)

En ce jour du 06 Octobre, date d’anniversaire de son assassinat il ya deux ans, nous tenons à réaffirmer notre détermination à poursuivre le travail titanesque de massification que nous avions entamé ; mais aussi poursuivre la volonté de Feue Mariama Sagna à implanter PASTEF à Keur Massar, sa commune de cœur et dans le département de Pikine ainsi que le reste du Sénégal.

Sa volonté était de répandre les idées de Pastef et le message du Président Ousmane SONKO à travers le Sénégal.

Sa volonté suprême était de voir son pays le Sénégal se hisser au concert des Etats les plus évolués d’Afrique, un Sénégal où les enfants grandiront dans la paix et le progrès.

Enfin, sa volonté d’éducatrice était de voir les enfants sénégalais grandir dans un Sénégal qui offre toutes les conditions d’épanouissement social, intellectuel et ludique.

Mariama Sagna du haut de ses modestes 38 ans, est à l’image de nombreux jeunes du Sénégal qui, à un moment donné, se sont posés de nombreuses questions sur le devenir de leur pays et ont trouvé des réponses avec PASTEF.
En effet, ayant constaté que PASTEF est la rare formation politique qui a su et pu cristalliser toutes les actions et les volontés qui conduisent vers cet idéal, ces jeunes sénégalais n’ont pas hésité à militer et à apporter leur contribution non négligeable dans cette entreprise de construction citoyenne et politique.
Mariama ainsi que d’autres militants qui ne sont plus de ce monde, ont très tôt vu le chemin de la lumière, du salut et on guidé leurs compatriotes.

Mariama Sagna, on se souvient d’une jeune femme à la fleur de l’âge qui brillait par ses idées et son audace ;

Mariama Sagna, on se souvient d’une jeune femme déterminée ; rassembleuse, souriante et douée d’une grande intelligence émotionnelle ;

Mariama Sagna, on se souvient d’une mère de famille attentionnée et courageuse ;

Mariama Sagna, on se souvient d’une femme battante qui jouissait de toute sa liberté de penser et d’agir ;

Mariama Sagna, on se souvient d’une femme aux discours tenaces, véridiques et pertinents ;

Mariama Sagna, on se souvient encore de cette militante d’une générosité exceptionnelle ;

Mariama Sgna, on se souvient d’une femme pour qui, le don de soi était un trait humain naturel.

C’est pour toutes ces qualités qu’il nous a été difficile de digérer et supporter sa disparition ;

C’est pour toutes ces qualités que nous n’allons jamais l’oublier ;

Enfin, nous comprenons la douleur de ses amies, ses collègues de travail, sa famille, ses enfants, son mari, ses frères et sœurs de PASTEF.
A toutes ces personnes, nous renouvelons nos condoléances les plus sincères ;
A toutes ces personnes, nous témoignons notre compassion la plus sincère et profonde.

Poursuivre les vœux de Mariama restera un devoir moral pour nous autres qui avons constitué avec elle, une famille de patriotes convaincus que le changement ne peut attendre et doit venir de nous-mêmes.

C’est pour toutes ces raisons évoquées, que nous avions réuni toutes la famille des patriotes de PIKINE le 06 Octobre 2019 pour une commémoration qui constitue pour nous, un hommage mérité pour notre défunte sœur Mariama Sagna et pour tous ces patriotes qui ne sont plus de ce monde. Qu’ils reposent en paix ;
C’est pour toutes ces raisons, que nous réitérons encore devant tout le monde que notre engagement inaltérable devenu une mission patriotique.

Ansou SAMBOU, militant de Pastef

Pikine, le 06 Octobre 2020

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *