Madiambal Diagne, ce mercenaire de la plume aigri qui pue la haine !

Les écrits incendiaires de ce mercenaire de la plume au visage de guenon sont insipides et indigestes parce qu’ils sont tellement remplis de fadaises et de balivernes.

Ce Madiambal Diagne est le prototype abouti et parfait de l’intellectuel vénal et véreux qui ne trempe toujours sa plume que pour jeter l’opprobre sur d’honnêtes citoyens au prix de quelques modiques billets de banque en retour.

Ce personnage lugubre, brigand politique de grand chemin, se cache derrière son statut de pseudo journaliste pour opérer ses forfaitures. Ce prostitué intellectuel marche à visage découvert. C’est un secret de polichinelle de dire qu’il est à la solde du maquis.

C’est pourquoi il a fait du PROS et de tous les leaders de l’opposition les plus significatifs ses victimes de prédilection. Madiambal est une véritable bombe nucléaire à retardement qui n’est toujours actionnée que lorsque l’État fait dos au mur. Ses patrons l’envoient toujours venir jouer au trouble-fête et tenter de noyer en vain le poisson.

Ce lundi 06 décembre, dans son torchon de chronique intitulée « Pour que Diouf Sarr gagne Dakar », ce mercenaire de la plume taille un costard à Barthélémy Dias, le candidat de YAW à la ville de Dakar qu’il qualifie de politicien qui « n’a d’autre discours que l’insolente outrance, l’effronterie,… ».

Le dessein de Madiambal Diagne est sans équivoque : présenter Barthélémy Dias aux yeux du monde entier, de surcroît, des Dakarois comme un homme violent, irresponsable, immature, sans vision ni programme politique dont le discours se résume à l’insulte à la bouche. Mais c’est peine perdue.

Aujourd’hui, le peuple averti a compris le jeu de dupe du pouvoir en place. La vérité est que Macky SALL et son régime de Benno Pathio Sénégal sont terrorisés jusqu’à la moelle épinière par cette grande Coalition du peuple, en l’occurrence la coalition YEWWI ASKAN WI. Cette coalition leur donne le tournis.

L’on savait déjà que les images majestueuses aux allures de plébiscite, venues des cérémonies d’investitures des différents leaders de la coalition YAW à Dakar, comme à l’intérieur du pays, allaient faire trembler, comme une feuille morte, le roi Djimbori et ses ouailles.

Face à cette terreur qui les secoue, les locataires du palais en fin de mandat, voulant toujours s’accrocher au pouvoir en cherchant vainement un troisième mandat, n’ont pas mis du temps pour réagir. Ils envoient leurs mercenaires occuper les plateaux de télévision et infester la toile. Parmi ceux-là, il y a ce Madiambal Diagne, un homme tortueux au passé sombre. Il déversera sa bile, jetera toujours l’opprobre sur SONKO, DIAS et Cie mais ne réussira jamais à arrêter la mer avec ses bras car le changement proclamé par le peuple est irréversible.

Au soir du 23 janvier 2022, Macky SALL et son Benno Pathio Sénégal finiront par comprendre que le peuple a pris son Destin en main pour s’inscrire résolument dans un processus irréversible de bâtir un Sénégal nouveau, solidaire et prospère avec le Président Ousmane SONKO et tous les leaders de la Grande Coalition YEWWI ASKAN WI.

Ibrahima DIEME.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.