L’IMPASSE JURIDIQUE SUR LES LISTES DE YEWWI ASKAN WI ET BENNO BOOK YAAKAAR : REFLET D’UN MANQUE D’INDÉPENDANCE DE LA JUSTICE SÉNÉGALAISE ?

Après sa débâcle à Dakar aux élections locales, la coalition Benno Bokk Yaakaar n’a pas attendu longtemps pour réagir et se projeter déjà aux législatives. Des extraits de leur communiqué au soir du 23 janvier en disaient long : « Notre volonté de conquérir Dakar et Ziguinchor, en particulier, n’a pas été concluante. Ainsi va le jeu démocratique (…) »Dans l’ensemble, les tendances nationales donnent notre coalition largement gagnante dans plusieurs capitales régionales et départementales d’autant plus qu’en dehors des listes Benno Bokk Yaakaar, beaucoup de nos responsables sont allés à ces élections sous d’autres bannières. L’analyse exhaustive des résultats permettra d’en faire le point ». J’alertais déjà car, non seulement ce communiqué de Benno Bokk Yakar était une diversion et une tentative de manipulation pour fabriquer des résultats dans les autres villes aux élections locales, mais aussi révélait le caractère prémonitoire d’un hold-up électoral à Dakar en vue des législatives du 31 juillet 2022.

Puisque tous les moyens sont bons pour freiner la dynamique de Yewwi Askan Wi pour conquérir, ils ont fait recours au parrainage pour recaler injustement des candidatures dont la cible principale est celle de la coalition Yewwi Askan Wi à Dakar. Rappelons que Yewwi Askan Wi a gagné Benno Bokk Yaakaar à Dakar avec une différence de plus de 93000 voix. Suffisant pour mettre le leader de Benno Bokk Yaakaar dans tous ses états. Puisque son dernier mandat finit en 2024, Macky Sall est hanté du fait qu’il ne va jamais gagner une élection dans la capitale du Sénégal durant son magistère. Est-ce une raison valable de vouloir par tous les moyens invalider injustement la liste Yewwi Askan Wi, qui a commis une erreur que la loi lui permet de corriger?
Pendant ce temps, lui, qui est pris dans son propre piège car, sa liste de Benno Bokk Yakar ne remplit pas les critères de parrainage avec un dépassement d’une personne, voit sa liste validée par la Direction Générale des Élections (DGE). C’est scandaleux!

AUCUNE LOI N’EST SÉVÈRE SI ELLE S’APPLIQUE À TOUT LE MONDE

Ce qui s’est passé à la DGE est juste un scandale et dans de pareilles circonstances, nous aimerions bien avoir l’avis d’un spécialiste comme le doyen Ousmane Chimère Diouf pour nous éclairer comme il aime bien le faire en tant que facilitateur. En 2019, la candidature de Malick Gakou a été rejetée parce qu’il a « déposé un nombre de parrainages supérieur au maximum autorisé par la loi ». Qui est-ce qui a changé entre-temps pour que la liste de Benno Bokk Yaakaar soit recevable ? Nous voulons des réponses.

Alors que tout le monde est d’avis que la justice constitue le pilier fondamental d’une république, celle du Sénégal est une justice bancale qui ne sert que le président Macky Sall, son gouvernant et ses hommes d’affaires. Ce qui s’est passé à la DGE n’est que le reflet de ce que vit la population sénégalaise au quotidien avec la justice sénégalaise. Quel citoyen sénégalais peut prétendre avoir raison, devant notre justice, contre un membre du gouvernement ou un homme d’affaires proche du gouvernement même s’il avait toutes les raisons du monde ? En guise d’exemple, prenons les cas de Cheikh Omar Diagne et de l’activiste El Salvador qui sont emprisonnés juste pour des propos tenus et qui n’enragent pas des membres du gouvernement du Sénégal. Cheikh Omar Diagne a tout simplement dit qu’un député, membre du gouvernement du Sénégal est un membre du PGA, ce qui est vérifiable via ce lien https://www.pgaction.org/news/cap-icc-ix.html. Mieux le Sénégal a tenu la 9e session de l’assemblée consultative des parlementaires du PGA en 2016 à Dakar.
Ensuite l’activiste El Salvador s’interrogeait sur l’origine de la richesse de la fille Aissatou Faye que BBC Afrique, dans un reportage, comme un symbole de réussite individuelle et une référence pour les jeunes. La fille semblerait être la fille du beau-frère du président Macky Sall. Il est aussi actuel maire de Saint-Louis et ministre dans le gouvernement. Comment une fille née en 1994 qui a fini ses études en 2016 et n’a presque pas travaillé, peut-elle trouver les moyens d’acheter un terrain de plus de 100 millions (152.449 €) et une ferme avec des vaches dont chacune coûterait 1500€. Au lieu de faire une enquête sur un dossier aussi scandaleux, on emprisonne la personne qui dénonce et le comble, on lui exige des excuses publiques pour sortir de prison. Libérez ces otages! Ce pays est une vraie farce. Dans un pays de droit il serait félicité et le ministre serait démis de ses fonctions à moins qu’une enquête le blanchisse pour rependre son poste.

Tout ça pour dire que le Sénégal est pris en otage par un système, composé de politiciens professionnels, d’affairistes, de fonctionnaires véreux, des patrons de presse devenus des organes de propagande à la solde du gouvernement. Le Sénégal est aujourd’hui au bout du gouffre. Entre détournements de derniers, corruption, abus de confiance, injustices et bavures policières, le régime actuel s’adonne à un véritable banditisme d’État.

Dans ce pays, nous avons vu tous les épinglés de l’OFNAC, des faussaires qui déambulent tranquillement tant qu’ils sont avec le gouvernement alors que le Sénégalais lambda peut passer sa vie en prison à la moindre faute. Alors aux hommes de la justice sénégalaise, si vraiment vous êtes libres, rendez la justice au nom du peuple car, l’injustice mène au chaos et personne n’y gagnera. La liste de Yewwi Askan Wi doit être validée. Vous ne servez pas un homme, mais une république. Alors, choisissez la page que vous voulez écrire sur l’histoire de Sénégal. Thomas Hobbes disait « L’État quand il est fort, il nous écrase quand il est faible nous périssons tous ». Nous risquons de périr tous car, nous avons un État faible.

SOUTENEZ OUSMANE SONKO ET LA COALITION YEWWI ASKAN WI POUR SAUVER LE SÉNÉGAL !
Comme l’a rappelé le président Ousmane Sonko, afin d’éradiquer ces pratiques qui maintiennent le Sénégal dans la pauvreté et dans la dépendance, chaque Sénégalais doit faire preuve de patriotisme. Le but est de répondre aux besoins et aux attentes du peuple sénégalais, d’améliorer ses façons de faire et son niveau de vie et d’emprunter définitivement le chemin du développement. C’est pour répondre à ce besoin immense qu’est née la coalition Yewwi Askan Wi, une démarche inclusive orientée vers l’action et qui sera menée à bon port par des leaders politiques intègres et expérimentés réunis autour d’un idéal. La coalition Yewwi Askan Wi est donc l’expression d’un constat et d’un besoin consenti par certains leaders politiques chevronnés et unis par des valeurs pour faire face aux dérives d’un pouvoir dictatorial afin d’abréger la souffrance des Sénégalais. Voilà pourquoi, la coalition a été conçue pour amener les citoyens à comprendre tout le cheminement leur permettant d’arriver à un véritable développement. Les élections Locales ont donné un verdict clair concernant la force et la dynamique unitaire de Yewwi Askan Wi. Aujourd’hui, malgré les quelques malentendus inhérents à toute organisation, la manipulation de la presse alimentaire et des organes de propagandes, la coalition Yewwi Askan Wi restera debout et remportera haut la main les législatives. Donc, appropriez-vous la coalition faites-en votre patrimoine pour sauver le Sénégal.

P.S : Soutien à notre frère Gana Gueye. Le respect de l’altérité est un acte de savoir-vivre.

Patriotiquement
Mamadou Bamba Ndaw

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.