Lettre à Moustapha Cissé LO

Monsieur Moustapha Cissé LO, cessez de stigmatiser les Casamançais, nous ne voulons plus nous faire insulter. Nous sommes scandalisés par votre outrecuidance envers les Sénégalais et par votre mépris affiché à tout moment. Insulter un Casamançais, c’est insulter tous les Sénégalais parce que le Sénégal est un peuple uni et indivisible.

A l’heure où les Sénégalais responsables tentaient, chacun à sa manière, de venir en aide aux victimes de cette histoire tragique en Casamance, mettant en place dans chacun des villages de la Casamance des moyens financiers en commun pour soutenir la population, mobilisant un maximum de personnes et d’énergie pour rechercher des solutions durables et définitives, Où étiez-vous ?

A l’heure où toutes les autorités responsables au risque de leur vie, quelques soient leur position sur l’échiquier politique, prenaient les devants pour trouver les interlocuteurs capables d’arriver à une paix durable et définitive en Casamance, où étiez-vous Monsieur Moustapha Cissé LO ?

Certainement entrain de compter vos millions et milliards de francs CFA, bien acquis nous n’en doutons pas, entrain de citer à longueur de journées et d’interviews à qui vous en avez fait profiter, de Macky SALL à Touba, de l’APR à vos soi-disant militants… mais certainement pas en faveur des victimes nécessiteuses de la Casamance.

Des milliers d’habitants de la Casamance naturelle ont accueilli le Président Ousmane SONKO à Ziguinchor le 26 janvier 2019, et tout ce beau monde serait assimilé à des rebelles ? Il ne faut pas avoir souffert dans sa chair sur ce drame de la Casamance pour être assez léger dans ses propos, et ensuite faire semblant de faire marche arrière, sans y mettre les mots et les formes. Ce ne sont pas vos excuses suite au tollé national que cela a pu provoquer qui vont rassurer. Le manque de sincérité saute aux yeux et aux oreilles.

Vous comprenez Monsieur Moustapha Cissé LO que cela dérange beaucoup de monde et que les Sénégalais ont du mal à comprendre cette manière de faire de la politique. Vous demandez aux Sénégalais d’avoir confiance en vous et au Président Macky SALL, mais vous n’avez même pas confiance en eux et en leur jugement au point de recourir à la vulgarité, au mensonge, à l’inversion des valeurs et aux injures pour tenter de les influencer et de les manipuler. Vous et votre système êtes dans une complaisance hypocrite aux desseins de vos seuls intérêts et de votre clan et non des intérêts du peuple sénégalais.

Sachez, Monsieur Moustapha Cissé LO, que le peuple sénégalais véhicule des valeurs de respect, de tolérance, de fraternité, d’amour et d’unité. Cette responsabilité doit être portée, en premier, par celui qui prétend devenir ou rester Président de la République. Ce sont aussi ces valeurs que ceux qui veulent le soutenir doivent incarner dans sa politique.

Nous avons tous un idéal qui est de vivre dans un Sénégal libre où il est encore autorisé de s’exprimer dans le respect de tous, d’assister et de répondre à un appel sans être traité de rebelle.

Pour finir, à la place de l’insulte et de la stigmatisation, la seule réponse qui vaille est l’acte citoyen. C’est pourquoi je vous exhorte, à la place d’une recherche systématique de diaboliser Ousmane SONKO, de faire campagne pour que les électeurs, en particulier les jeunes,  se déplacent en masse aux urnes pour s’exprimer le 24 février 2019. Pour ma part, il n’y a que cette façon là que nous avons pour gagner et faire table rase de cette génération de politiciens véreux et planqués du système…

Monsieur Moustapha Cissé LO, si vous souhaitez le changement c’est maintenant et pour ma part c’est le Président Ousmane SONKO qui l’incarne.

Abdou SONKO, le 31 janvier 2019

Partager
  • 244
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    244
    Shares